Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 22:47

 

La justice armée - Le Secret des Secrets

 

Lors de mes explorations des trésors de Gallica, mon attention a été captée par les enluminures d'un manuscrit rassemblant deux textes : Le Secret des Secrets, suivi du Bréviaire des Nobles. La précision et la finesse du trait, les couleurs vives demeurées intactes, dépeignent des visages d'un autre temps, témoignant d'autres quotidiens : coiffures, vêtements, décors et mobiliers d'un autre âge.

 

 

Après quelques recherches, j'ai découvert que ce manuscrit de la fin du Moyen Age, est une sorte de manuel de morale aristocratique. Il traite de l'art de bien gouverner et de bien se gouverner. Composé dans les années 1420 par Alain Chartier, poète, diplomate, orateur et écrivain politique, il est illustré par l'enlumineur Jean Poyer.

 

Le premier titre de ce recueil reprend un texte célèbre au Moyen Age : Le secret des secrets, dit du Pseudo Aristote. Il s'agit d'un traité de morale et d'hygiène, sous la forme de conseils écrits par Aristote pour son disciple l'empereur Alexandre.

 

C'est le livre du gouvernement des rois et des princes appelé le Secret des Secrets.

Lequel fit Aristote et l'envoya a l'empereur Alexandre.

 

S'ensuit le bréviaire des nobles ...

 

Ce texte est suivi d'un poème, le Bréviaire des nobles. Alain Chartier y présente sa conception de l'idéal chevaleresque. Le manuscrit connut un grand succès aux XVe et XVIe siècles, et les gentilshommes se devaient de l'apprendre par cœur.

 

La noblesse

Pour entendre comme sont nobles faitz,

Douze vertuz monstrent cy leur affaire,

Doncques qui veult estre noble parfaiz

Ses heures die en cestuy breviaire.

 

Au nom de la Noblesse elle-même s'adressant aux gentilshommes, le poème décrit sous forme de ballades illustrées les douze vertus sans lesquelles il n'y a pas de vraie noblesse, du point de vue de son auteur : Foi, Loyauté, Honneur, Droiture, Prouesse, Amour, Courtoisie, Diligence, Netteté, Largesse, Sobriété et Persévérance.

 

Foi

 

Povre et riche meurt en corrupcion,

Noble et commun doivent à Dieu service ;

Mais les nobles ont exaltacion

Pour Foy garder et pour vivre en justice.

 

Loyauté

 

En Noblesse sont les droiz contenuz

De loyauté ou ceulx doivent entendre,

Qui ces deux poins ont par cueur retenuz :

Servir leur roy et leurs subgez deffendre.

 

Honneur

 

Hault honneur est le tresor de Noblesse,

Son espargne, sa privee richesse,

Et ce que cueur noble doit desirer :

Son seur conduit*, saguide et son adresse,

Son reconfort, son plaisir, sa liesse,

Et le mirouer ou il doit se mirer.

(* sauf-conduit)

 

Droiture

 

Raison, equité, mesure,

Loy, Droiture

Font les puissans hommes durer.

Et honneste nourriture,

Par nature,

Fait bon cueur amesurer

Et tout meffait forjurer,

Et jurer.

 

Prouesse

 

D'oultrage mort celui qui vit par oultrage

Raison le veult et Dieu le nous témoigne.

Donc doit armmer homme de haut lignage.

Honneste mort plus que  vivre en vergoigne.

 

Amour

 

C'est l'enseigne du haut cueur honnorable.

Qui de ce fait ad ce qu'il ayme part

C'est la bonté qui soi mesmes espart

Et qui acquiert aucun bien pour le sien

Haine porte le feu dont elle sait

Qui n'a Amour et amis il n'a rien.

 

Courtoisie

 

Car la noblesce s'estaint

Des que la vie est honteuse,

Et langue oultrageuse,

Pensee envieuse

Et main perilleuse

Font homme estourdis

En faiz et en diz.

 

Diligence

 

Que vault homme qui muse et se pourmaine,

Et veult avoir mol lit et pance plaine,

Et demourer a repos et a couvert,

Et passe temps sepmaine après sepmaine,

Et ne lui chaut en quel point tout se maine,

Qui soit perdu ne qui soit recouvert,

Qui veult qu'on soit davant luy descouvert,

Et qu'on die qu'il est noble à merveille.

Mais qui noble est, il appert de quoy sert

Diligence qui les vertuz esveille.

 

Netteté

 

S'il pense bien et advise,

Et sur soy mesmes regarde,

Celuy ou tous prennent garde.

Laid parler et trop mesdire

Sont une vile devise

Sur homme ou chascun se mire

Et ou tout le monde vise.

Honnesteté est requise

Pour tenir en sauvegarde

Celui ou tous prennent garde.

Par netteté et courtoisie,

D'ordure se contregarde

Celui ou tous prennent garde.

 

 

Largesse

Seule cette vertu, pour une raison inconnue, n'est pas illustrée.

 

Riche qui laisse honneur pour les despens,

Tout bien lui faille et son honneur lui fonde.

A Largesse voit on le cueur des gens ;

C'est l'enseigne des vertuz en ce monde.

 

Sobriété

 

De faire exces ne peut il bien venir.

Ne courss ne los* n'en peut estre meilleur ;

Ains en pert on manière contenir,

Voix alaine legierté et couleur.

Et tousjours a gloton quelque douleur,

Et est pesant, replet, et gras et ort**.

Sa vie abrege et approche sa mort.

Nul n'en a deuil, homme ne le regrette.

(*louange)

(**sale)

 

Persévérance

 

Excellante haulte vertu divine

qui tout parfait, accomplit et termine,

Royne puissante, Dame Perseverance,

Cil qui retient ta loyale doctrine,

Sans forvoyer le droit sentier chemine

De los, de pris, de paix, de suffisance,

Car tu vains tout par ta ferme constance.

 

Sources :

Le secret des secrets suivi du Bréviaire des nobles - Gallica

Une mise en image du discours moral à la fin du Moyen Age : le cas du manuscrit du Secret des secrets et du Bréviaire des nobles enluminé par Jean Poyer, de Pascale Charron, 2013 - pdf

Lectures françaises de la fin du Moyen Age, de Frédéric Duval, éd. Librairie Droz, 2007

Article de Wikipédia Le bréviaire des nobles

De la lecture des livres françois, par Marc Antoine René de Voyer Argenson, André Guillaume Contant d'Orville, Contaht d'Orville André Guillaume, éd. Moutard, 1780

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cameline - dans Au Moyen Age
commenter cet article

commentaires