Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 09:03

 

2face-moisturizer-natural-de.jpg

La recherche et les techniques dans le domaine de la lutte anti-âge n'ont jamais été aussi développés et efficaces que de nos jours.

 

Traitements au laser, injections de Botox, injections de collagène, de micro-implants, injections d'acide hyaluronique, dermabrasion, autant de techniques de médecine esthétique qui sont efficaces mais sources d'effets secondaires et parfois de complications, et qui devront être renouvelées régulièrement.

De même, la chirurgie esthétique permet d'obtenir les résultats que l'on connaît, mais outre le fait qu'elle comporte les risques de l'anesthésie générale, elle peut également être source de complications.

Les risques valent-ils la peine d'être pris, alors qu'il s'agit de s'embellir ? Dans tous les cas, ces méthodes ne font en fait que retarder l'échéance. 

 

Les produits cosmétiques anti-âge sont nettement plus chers que les autres. Est-ce parce qu'ils sont nettement plus efficaces ?

Un grand nombre de dermatologues dénoncent l'inexistence d'efficacité directe sur les rides de la plupart des composants actifs dits anti-rides des crèmes. Seuls certains produits, les rétinoïdes et les acides de fruits, sont reconnus pour réduire temporairement rides et ridules.

Les "effets visibles" des autres produits ne seraient réellement liées qu'à une amélioration du relief cutané due à l'hydratation de la peau. Les effets annoncés par les fabricants et dans la publicité ne seraient donc souvent que mensonges, car loins des effets spectaculaires promis.

Des études objectives, indépendantes des fabriquants, telle que celle réalisée en 2009 sur les crèmes anti-rides par Consumer Reports en association avec Que Choisir en France, ont révélé que même les crèmes le plus performantes, qui sont d'ailleurs loin d'être les plus chères, ne diminuent la profondeur des rides que de manière très limitée, et les effets ne sont pratiquement pas visibles à l'oeil nu. Les agents actifs pouvant avoir une certaine efficacité sont par ailleurs présent à des doses trop faibles pour être efficaces, sachant que le principal composant des cosmétiques, l'excipient, est composé d'eau, d'huile, de cires et émulsifiants.

   

Les rétinoïdes :

 

Les rétinoïdes sont des dérivés de la vitamine A.

Actuellement, seule la vitamine A acide (trétinoïne ou acide rétinoïque) a une efficacité anti-rides démontrée scientifiquement, s'opposant à l'effet néfaste des rayons UV sur la peau. Elle favorise le renouvellement cellulaire cutané, et l'augmentation des fibres de collagène et d'élastine.

A la base traitement de l'acné, il s'agit d'un médicament, qui ne peut être utilisé que sur prescription médicale.

La vitamine A acide s'applique en cures, sous forme de crème de 0,05% à 1%.

L'amélioration commence à se manifester au bout de deux à six mois d'application, et le maximum d'efficacité s'observe après six à douze mois. Son efficacité est démontrée sur les ridules, la rugosité de la peau et les taches pigmentaires. Mais elle possède des effets secondaires, tels des rougeurs, une irritation ou un déssèchement sévère de la peau.De plus, les rétinoïdes ne doivent pas être appliqués pendant la grossesse.

Les autres rétinoïdes (rétinol et rétilnaldéhyde) retrouvés dans la composition de produits en vente libre, n'ont pas d'efficacité comparable à celle de la vitamine A acide, mais is ne présentent pas ses effets secondaires.

Le rétinol est la molécule naturelle de la vitamine A. Il pénètre mal dans la peau, est instable et facilement détruit par les UV et l'eau, et son efficacité en application sur la peau est incertaine. De plus, compte tenu de sa toxicité élevée, les quantités trouvées dans les crèmes en vente libre sont faibles.

Le rétilnaldéhyde est un intermédiaire entre le rétinol et la vitamine A acide. Ses effets pourraient se rappocher de ceux de la vitamine A acide, sans en présenter les inconvénients.

 

Les produits à base d'acides de fruits, ou AHA :

 

Ce sont des molécules issues de certains fruits, de la canne à sucre ou du lait, aux effets multiples, dont l'action chimique permet d'améliorer  les altérations de la peau dues au soleil et son aspect.

Les AHA entrent dans la composition de nombreux cosmétiques, pour leur effet exfoliant, c'est-à-dire qu'ils favorisent l'élimination des cellules mortes. 

A des concentrations élevées (de 25 à 70%), les acides de fruits sont utilisés par le dermatologue sous forme de peeling. Leur effet est significatif, mais très irritant.  Par des transformations chimiques, ils augmentent la souplesse et l'élasticité de la peau, hydratent et gomment l'épiderme en favorisant l'exfoliation et en conséquence le renouvellement cellulaire. La peau est alors plus douce, plus lisse et plus lumineuse. Le relief des rides est atténué et le teint éclairci. Toutefois, ils agiront sur les ridules, mais en aucun cas sur les rides profondes.

Pour obtenir un effet perceptible, les cosmétiques aux AHA auront des concentrations comprises entre 4 et 15%. Ils sont vendus en pharmacie et parapharmacie. 

Les concentrations plus faibles (de 2 à 5%), moins irritantes, auront un effet hydratant et exfoliant, mais pas d'efficacité réelle sur le vieillissement cutané.

Les cosmétiques aux acides de fruits seront utilisés en cures de quelques mois, leur effet n'étant pas visible tout de suite. Ils seront à manier avec précaution, avec le conseil d'un dermatologue ou du pharmacien, en commençant un jour sur deux, et on ne poursuivra pas l'application si les signes d'irritation se prolongent au-delà de quelques jours.

Plus la concentration en acides de fruits est élevée, plus l'efficacité est marquée. De même, pour qu'un produit à base de AHA soit efficace, il devra être suffisamment acide (pH de 2 à 4).

Mais plus il sera acide, et plus il sera concentré en AHA, plus le risque d'irritation sera élevé, avec échauffement, rougeurs, picotements et démangeaisons.

Les peaux grasses et mixtes, bien humectées en sébum et naturellement plus épaisses que les peaux sèches, tolèreront mieux les AHA.

 

Les antioxydants, ou antiradicalaires :

 

Il s'agit essentiellement de la vitamine C (acide ascorbique) et de la vitamine E (alpha-tocophérol).

Dans l'organisme, ils travaillent en synergie. Leur combinaison est donc plus efficace que chacun séparément.

Notre organisme produit naturellement des antioxydants, et notre alimentation nous en apporte. De ces deux manières, ils sont efficaces par leur capacité de lutter contre les radicaux libres, mais leur efficacité en application sur la peau reste à prouver.

La vitamine C aurait une efficacité sur les rides superficielles, en améliorant la surface de la peau altérée et en la protégeant des effets des UV. Cependant, elle demande une stabilisation particulière et son efficacité est incertaine en application locale.

La vitamine E est également d'une efficacité hypothétique, d'autant plus qu'elle est rapidement détruite par les rayons UV et présente une faible diffusion à travers la peau. Ont peut donc douter de son efficacité en application cutanée.

Les antooxydants sont par définition des substances qui sont destinées au sein des cosmétiques à assurer leur conservation, les préservant de l'oxydation et du rancissement.

Leur efficacité sur la peau a été démontrée chez l'animal, mais elle reste à prouver chez l'homme, les études n'ayant pas été concluantes jusque là.

Cependant, il apparaît dans certaines études que l'application cutanée prolongée (dix-huit mois) d'une association d'antioxydants pourrait réduire les signes de vieillissement photo-induit, en termes d'épaississement de la peau, de perte d'élasticité cutanée et d'apparition des rides.

A ce jour, une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes frais variés au quotidien, évite les carences en antioxydant et reste en conséquence le meilleur moyen de lutter contre les effets des radicaux libres.

Par ailleurs, on se méfiera des supplémentations en antioxydants, leur consommation en grande quantité n'étant pas assurée d'être inoffensive.  

 

L'utilisation d'hormones, notamment de DHEA, est interdite, et les substances utilisées sont donc d'origine végétale, dont on peut douter de la similitude de leurs effets.

 

De nouveaux produits contenant du botox ou de l'acide hyaluronique, habituellement utilisés en injection en médecine esthétique pour combler les rides, n'ont en aucun cas des effets comparables à ce type de traitement.

En effet, l'acide hyaluronique dans une crème n'atteint pas le derme, il n'agit donc qu'en surface en attirant l'eau et  améliore ainsi l'hydratation des couches superficielles de la peau. 

De la même manière, le botox n'aura aucune efficacité en crème, puisque son action sur le muscle dans lequel il est injecté.

   

Quel cosmétique utiliser pour un effet anti-âge ?

 

Pour retarder ou atténuer les marques du temps sur la peau, on utilisera des soins adaptés. Le recours aux produits de beauté est essentiel pour préserver la peau d'un vieillissement prématuré ou accentué.

Cependant, on ne doit pas négliger la prévention, car les meilleurs cosmétiques ne pourront que très partiellement agir sur les dégâts causés par un mode de vie néfaste pour la peau.

Les cosmétiques peuvent posséder une action anti-rides, cependant elle ne portera pas sur les rides profondes et ancrées. Ils seront efficaces sur l'aspect fripé et parfois légèrement craquelé de la peau, ainsi que sur les ridules, grâce à un effet lissant et repulpant qui, bien que temporaire, rendra la peau plus claire et plus lumineuse.

Car les crèmes ne peuvent avoir qu'une action superficielle, les produits vendus en vente libre n'étant de toute façon pas autorisés à agir au niveau du derme, siège du processus du vieillissement, et ce type de produits n'appartiennent qu'au domaine médical.

 

Le pouvoir hydratant des crèmes anti-rides sera le facteur essentiel dans la lutte contre le veillissement de la peau.

Les formules hydratantes contribuent à maintenir une bonne hydratation cutanée, essentielle pour limiter l'apparition des rides et permettre un meilleur aspect de la peau. Ils atténuent les rides en donnant une meilleure apparence à la peau.

 

Un autre élément important des crèmes anti-rides sera un filtre ultra-violet, qui en protégeant la peau des effets néfastes du soleil et en en limitant les dommages, aura à terme un effet anti-rides réel.

En ce qui concerne la protection solaire, les produits devront être adaptés à notre type de peau et à l'altitude, et bien utilisés, selon les recommandations données par le fabriquant. On veillera de même à choisir un produit de qualité, de nombreux ingrédients de crèmes solaires étant aujourd'hui sur la sellette quant à leur innocuité.

 

Dès l'adolescence, la peau sera hydratée et protégée matin et soir. On veillera à utiliser des produits doux, une eau non calcaire pour le visage, afin d'éviter dessèchement et démangeaisons contribuant au viellissement prématuré de la peau.

La crème sera adaptée au type et à l'état de sa peau, ainsi qu'aux conditions climatiques (protection contre le froid, la sècheresse, le soleil).

 

Une fois que les signes sont visibles, on s'attachera à les atténuer.

Toute bonne crème hydratante, équilibrée en eau et en gras selon sa peau, aura un effet anti-âge. Par ses effets lissant et raffermissant, elle diminuera le relief des rides et l'aspect global de la peau. Son objectif principal sera d'améliorer le film hydro-lipidique, qui constitue la meilleure protection de la peau.

 

De même, on ne négligera pas les gommages exfoliants, qui contribueront en éliminant les cellules mortes, à apporter éclat et luminosité à la peau.

 

Pour une effet anti-rides visible et temporaire, les masques tenseurs seront utiles, qui bien que d'une efficacité éphémère,  conviendront très bien à l'occasion d'une soirée ou d'un événement..

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jocelyne 03/01/2015 10:03

Franchement, tant qu'à prendre des risques, je préfère utiliser les produits cosmétiques. La chirurgie est aussi une bonne méthode et certainement la plus efficace pour lutter contre les signes du
temps. Mais pour une opération sûre, il faut s'assurer que le chirurgien auquel on a à faire est l'un des meilleurs, ce qui n'est pas chose facile.

Cameline 03/01/2015 12:24



Ces remarques sont justes, mais le choix de la méthode dépend aussi du résultat que l'on veut obtenir, et du degré de "naturel" que l'on souhaite conserver ... Dans tous les cas, mon article
commence à dater et toutes ces méthodes ont évolué, ce qui mériterait une mise à jour du sujet ;)



Tanargan 08/04/2013 20:57

Oui je te dirai sa mais bon je suis encore un peu jeune (32 ans) faudrait voir sur le long terme. En tout cas c'est vraiment l'huile recommander pour les rides, je dirai même qu'elle est bcp mieux
réputée que l'huile d'argan !

Mélanie 08/04/2013 21:22



Merci pour les conseils !



Tanargan 08/04/2013 19:45

Les faire disparaître je ne crois pas non plus, d'où l'importance de s'y prendre bien en avance. Là je vais commencer l'huile de figue de barbarie, c'est vrai qu'elle est chère mais juste pour les
rides des yeux le petit flacon peut durer facilement un an

Mélanie 08/04/2013 20:41



L'huile de figue de Barbarie ? Tu me diras si c'est efficace ?



tartangirl 09/11/2010 21:56


D'ailleurs je voulais savoir si tu as de l'expérience ou des conseils concernant les colorations des cheveux au henné. Ça fait plus de 8 ans que j'en fais et même si j'en suis contente, les
résultats ne sont pas toujours pareils. Bises.


Mélanie 09/11/2010 22:10



Désolée, j'ai souvent rêvé de me faire une coloration au henné mais je n'ai jamais passé le cap. J'aurais aimé l'utiliser pour obtenir un effet acajou sur mes cheveux châtains foncés, mais j'ai
peur que mes cheveux blancs (qui sont placés dans les mèches du devant) ne deviennent rouges vif. J'imagine que tu respectes toujours le temps de pose. J'ai une amie qui le laisse agir toute la
nuit, pour un roux très flamboyant. Une autre amie, marocaine, m'avait conseillé de mélanger le henné à de l'huile d'olive en plus de l'eau chaude, pour qu'il soit bien homogène. Si tu veux des
conseils précis, je demanderai à mes amies qui l'utilisent, n'hésites pas. Bises et à bientôt. Mélanie



tartangirl 09/11/2010 21:15


Quel superbe article, tellement complet. Je suis d'accord, rien ne fait disparaître les rides. Il faut boire beaucoup, se protéger du soleil, hydrater sa peau et aussi essayer d'être
heureuse...parce que la colère, la haine et la tristesse provoquent aussi les rides. Bises.


Mélanie 09/11/2010 21:50



Merci, c'est trop gentil ! Et tu as bien raison, les soucis marquent le visage ... mais malheureusement, il est difficile de contrôler les émotions. Bises et bonne soirée.