Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 20:55

 

n5.jpg

 

 

Suite au succès du numéro 4 de "L'art d'être jolie", je vous présente aujourd'hui le numéro suivant publié le 27 août 1914.

 

Au sommaire cette fois-ci : comment conserver un joli teint, avec des nouvelles recettes, toujours aussi surprenantes.

Vous trouverez aussi dans ce numéro : la beauté du cou, ce qui rend les oreilles jolies, pour avoir le frimas sur les joues, les soins des futures mamans, la beauté féminine est-elle plus en valeur l'été que l'hiver ?

En couverture figure le portrait de Gabrielle Robinne, comédienne à la Comédie française et actrice de cinéma.

 

 

Comment garder un joli teint

 

La beauté la plus régulière ne séduit pas, si la fraîcheur et la pureté du teint ne l'animent d'un rayon de jeunesse et de santé.

Le teint a sa poésie. Il doit être d'un blanc rosé ou d'une pâleur mate, sous un épiderme mince, ferme et velouté. Son coloris délicat fait valoir les traits, encadre délicieusement le regard. Dans le visage féminin, c'est ce que les peintres ont le plus de peine à bien rendre.

 

Le velouté de la pêche et la clarté du lait.

Le teint a mille nuances diverses qui s'harmonisent avec celles de la chevelure. Aux blondes, conviennent les teints très clairs, nacrés ; aux brunes, les teints plus chauds, plus brillants, ou alors des teints très mats qui tranchent bien avec les cheveux d'un noir d'ébène. Les rousses sont charmantes avec un teint clair, presque laiteux.

Les teints violemment colorés plaisent moins. La rougeur des joues n'est jolie que qi elle est passagère, reflet d'une émotion, d'un sentiment, joie soudaine ou divine pudeur.

Il y a aussi, hélas, des teints disgracieux, d'une couleur terne, triste, terreuse ; d'autres empourprés à l'extrême, d'autres trop pâles. Ils reflètent mille choses pénibles : la maladie, la fatigue, les veilles, les soucis.

Le teint, en effet, est éminemment expressif. On a dit qu'il est le miroir de l'âme. La mobilité extrême des muscles de la face, la richesse du réseau des vaisseaux sanguins que recouvre à peine la peau, si fine, font passer le teint par l'action réflexe des émotions intérieures.

Il est aussi le miroir de la santé, subissant l'influence immédiate de l'anémie, des maux de l'estomac et du foie, recevant même le contre-coup des changements soudains de la température. La bile se mêlant au sang lui donne une teinte jaunâtre.

 

Les ennemis du teint.

C'est le grand air qui le hâle, le soleil qui le brûle. Les chapeaux, à tort, sont trop souvent minuscules, insuffisants pour protéger le visage. La transpiration lui est contraire, surtout si l'on y remédie par de l'eau froide. L'eau trop chaude ne lui convient pas non plus. Préférez l'eau de pluie, tiédie légèrement. Les émotions violentes, en accélérant brusquement la circulation sanguine, donnent au teint une coloration trop vive ou insuffisante. Les vêtements trop serrés font monter le sang au visage et le teint s'empourpre. Une alimentation défectueuse peut aussi altérer le teint. Il est, par excellence, le reflet de l'estomac.

 

Son hygiène.

Prenez garde aux méfaits de l'air, véhicule de trop de poussières. Contre le froid vif, le grand vent du bord de la mer, ou le soleil cuisant, ne craignez pas de défendre votre visage par un peu de poudre de riz et une voilette. Ayez des chapeaux élégants si vous voulez, mais protecteurs, et usez de l'ombrelle.

En vous lavant, n'employez ni l'eau glacée, ni l'eau bouillante. Evitez les corsets trop serrés et les jarretières. Mangez des aliments digestifs en écartant ceux qui causent facilement des éruptions. Laissez la circulation intestinale bien libre.

Pas d'inutiles veilles, de surmenage, mais, au contraire, beaucoup d'exercice et de bonnes nuits. Votre teint se reposera.

Au besoin, faites quelques applications de lotions préventives et adoucissantes, le soir en vous couchant. Mais, auparavant, étudiez bien la nature de votre peau.

Nous donnons plus loin quelques recettes "réparatrices" pour éclaircir le teint. Celles-ci sont d'ailleurs innombrables. En tous temps, les beautés célèbres eurent leurs secrets, jalousement gardés. On en apprit quelques-uns pour tant, et ils ne manquent pas de pittoresque, comme celui de Mme de Pompadour, dont les joues gardèrent un teint exquis, grâce à des applications nocturnes de beefteaks crus.

Une de nos plus aimables tragédiennes, encore vivante, a repris la formule, parait-il, mais rajeuni la viande, et ce sont des escalopes de veau qui lui rendent un teint de lys et de roses.

D'autres mangeaient de l'ardoise, de la craie ou du thé moulu, mais le procédé blémit au lieu de pâlir.

 

Recettes pratiques

 

D'autrefois :

- Célèbre recette de Mme Vestris pour empêcher le teint de se faner : Mêlez 4 blancs d'oeufs dans 100 grammes d'eau de roses avec 15 grammes d'alun et 15 grammes d'huile d'amandes douces. Mêlez bien, et faites bouillir jusqu'à consistance de pommade. Etendez sur une mousseline et appliquez pendant la nuit.

- Recette du moyen âge pour blanchir le teint : Prenez 1 litre de lait d'une vache noire, 1 litre d'eau de la vigne quand elle pleure, 8 citrons et 4 oranges coupés menus, 50 grammes de sucre candi, 4 oignons de narcisse. Faites bouillir et appliquez le soir.

- Recette anglaise transmise et célèbre sous le nom de "Lait virginal" : Teinture de benjoin, 4 grammes,  et eau de roses, 500 grammes.

 

Recettes modernes :

 

Pour éclaircir le teint :

- Pilez en parties égales des graines de melon, de citrouille, de courge et de concombre. Ajoutez de la crème fraîche pour délayer cette farine, puis du lait. Battez en pâte claire et ajoutez 1 gramme de musc avec quelques gouttes d'essence de citron. Appliquez pendant une demi-heure et lavez à l'eau tiède.

- Remède russe : Faites infuser dans du vinaigre de vin blanc une poignée de son très tamisé. Ajoutez 5 jaunes d'oeufs, 2 grains de musc et distillez. Appliquez le soir en vous couchant.

- Recette très simple et particulièrement efficace : Faites infuser de la pimprenelle dans de l'eau de pluie et faites une lotion soir et matin. L'eau de sureau, de fleurs de fèves, de tilleul, de mouron et l'eau miellée, sont bonnes aussi.

- Si la peau est délicate et supporte mal les corps gras, coupez avec moitié d'eau le mélange suivant : lait d'amandes, 250 grammes ; bichlorure hydrargyrii, 0,10 grammes ; et chlorhydrate d'ammoniaque, 0,10 grammes.

- Si la peau est épaisse : lotion le soir, en vous couchant, avec eau de roses, 250 grammes ; glycérine, 30 grammes ; chlorate de potasse, 1 gramme.

- Si la peau est luisante, appliquez soir et matin, pendant un quart d'heure, la pommade suivante : cold cream, 30 grammes ; acétate de zinc, 0,10 grammes, et essence de roses, quelques gouttes.

- Si la peau est grasse et encline aux boutons, faites, soir et matin, lotions avec :

eau distillée, 250 grammes ; bicarbonate de soude, 1 gramme ; et essence de Portugal, 6 gouttes ;

ou encore : eau de roses, 180 grammes ; baume de la Mecque, 10 grammes ; sucre en poudre, 4 grammes ; et un jaune d'oeuf.

- Si la peau est sèche et encline aux boutons, appliquez le soir la pommade suivante : cérat, 30 grammes ; blanc de baleine, 6 grammes ; et huile d'amandes amères, 3 grammes.

- Si la peau transpire trop facilement, étendez de 1/2 litre d'eau et mettez en compresse le mélange suivant : alcool, 30 grammes ; vinaigre, 30 grammes ; benjoin, 30 grammes ; saponine, 10 grammes.

 

Masques pour le visage réputés efficaces pour conserver au teint sa fraîcheur :

Farine d'orge mondé, 90 grammes ; miel blanc de Narbonne, 35 grammes, et blanc d'oeuf, 1 gramme ;

ou encore : cire blanche, 30 grammes ; huile d'amandes douces, 60 grammes ; graisse de chevreau, 30 grammes ; et blanc d'amidon, q.s.

Etendre la pommade sur une fine mousseline et appliquez pendant la nuit.

 

publicite.png

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie - dans A la Belle Epoque
commenter cet article

commentaires