Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 16:15

L'idée de ce billet m'est venue grâce au blog eczéma.asthme.allergie'sblog qui nous renvoie vers Premium Beauty News pour une interview de Marek Haftek, Directeur de Recherches au CNRS et spécialiste de la barrière épidermique et de ses dysfonctionnements.

Il nous présente ici un bilan des connaissances actuelles concernant les agressions subies par la peau et ses capacités de protection et de défense, ainsi que le rôle que peuvent jouer les cosmétiques dans ce domaine.

 

inserm_19531_peau2.jpg

 

"La surface cutanée constituant la barrière est composée des cellules « mortes », elle est le résultat de processus biologiques préprogrammés dans les cellules vivantes sous-jacentes. De nombreux dysfonctionnements sont susceptibles d’affecter ces processus complexes et d’aboutir à des perturbations et désagréments qui peuvent aller de la simple sécheresse cutanée, avec l’inconfort qui lui est associé, à des allergies sérieuses à différentes substances, en passant par des rougeurs ou des desquamations inesthétiques. Les cosmétiques vont essayer de corriger les conséquences de ces dysfonctionnements, par exemple en apportant des lipides qui vont s’intégrer à la couche cornée, en renforçant son hydratation, afin de la rendre plus souple, améliorant ainsi son aspect et procurant davantage de confort."

 

'On peut aller encore plus loin. C’est pourquoi nous étudions aussi le processus de pénétration des produits, cosmétiques ou pharmaceutiques, en essayant de cibler le passage de certaines molécules permettant de garantir le bon fonctionnement de la peau."

 

L'exposition aux UV "agit aussi sur l’état de la peau, mais de manière différente. En effet, l’une des fonctions importantes du stratum corneum est de protéger les tissus sous-jacents des radiations ultraviolettes. La couche cornée absorbe environ 70 % des UVB, mais le reste traverse et peut infliger des dommages importants. Sans parler des UVA et des infrarouges qui pénètrent beaucoup plus profondément et agissent sur le derme."

 

'Le principal enjeu scientifique est de mieux comprendre les interactions entre les différents éléments qui concourent à la production et au fonctionnement de la barrière cutanée. On a une bonne idée du rôle de chaque élément, mais on ne voit pas bien comment la modification de l’un d’eux interagit sur les autres pour aboutir à la fonction finale correcte. Un mécanisme aussi important pour la survie de l’individu ne peut pas dépendre d’un seul élément ! La défaillance d’un maillon peut moduler la fonction mais ne devrait pas l’abolir."

 

Après ces extraits, je vous invite à lire cette interview pour en apprendre plus sur ces processus et sur les perspectives qu'offre la recherche scientifique.

 

Source image : Inserm

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rose réglisse 01/02/2011 20:43


Merci pour cet éclairage... J'adore la photothèque de l'inserm, on y trouve des photos atypiques...


Mélanie 01/02/2011 21:03



Ces photos sont belles et étonnantes, c'est vrai.