Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 09:19

Larousse Ménager 2

Larousse Ménager, Dictionnaire illustré de la vie domestique, sous la direction de E. Chancrin et F.Faideau, 1926 (Librairie Larousse)

 

"Les moyens préventifs consistent dans le port des gants de caoutchouc pour la cuisine, et même pour le lavage de la vaisselle et le blanchissage, quand l'eau alcaline ou savonneuse produit des éruptions, véritables inflammations de la peau ou dermites, quelquefois durant plusieurs jours, plusieurs semaines après le contact, chez un certain nombre de personnes prédisposées. On recommande aussi, pour les nettoyages ne demandant pas de liquide, le port de gants de peau.

 

Contre les excoriations :

Les ablutions sont recommandées, mais ni à l'eau chaude, ni à l'eau froide : de l'eau légèrement tiède et du savon de bonne qualité et en quantité minime. On peut prendre ensuite une couche de farine de maïs incorporée à cette eau, et se frotter avec cette pâte. L'épiderme devient alors d'un beau blanc. On emploie également un mélange de pulpe de pommes de terre et de jus de citron, qu'on peut faire suivre, si on veut la blancheur, d'un lavage à l'eau oxygénée à 12 volumes. On remarquera l'emploi fréquent du citron : son acidité neutralise les alcalis des savons, dont il existe quelque trace en excès ; et surtout il est un des meilleurs neutralisants des odeurs de poisson et d'oignon, qui s'attachent aux mains des cuisinières. Pour la nuit, avant de se mettre au lit, il est bon de s'enduire les mains d'une des pâtes susmentionnées, et de les recouvrir de vieux gants : les mains gardent ainsi leur souplesse.

Pâte d'amande pour les mains :

Piler finement, avec un peu d'eau, 250 grammes d'amandes douces mondées ; ajouter 75 grammes de farine de riz et 25 grammes de poudre d'iris, 5 grammes de cristaux de soude dissous dans un peu d'eau. Filtrer en pressant à travers une toile serrée. Parfum à volonté. Conserver en flacon bien bouché.

 

Contre les sueurs exagérées :

Elles surviennent chez quelques ménagères dès le moindre travail. Se poudrer avec des poudres absorbantes, telles que le talc (silicate de magnésie), ou mieux, le kaolin, ou terre de foulon (silicate d'alumine). Dans les cas les plus accentués, on ajouterait une petite partie d'oxyde de zinc, ou même d'un salicylate ou carbonate de bismuth.

 

Contre la moiteur des mains :

1ere recette : Verser de l'eau bouillante dans une grande cuvette ; maintenir dans ce bain-marie un plat contenant de l'alcool additionné des quelques gouttes de teinture de benjoin. Exposer les mains 10 minutes le matin, et autant le soir, à l'action de la vapeur d'alcool. Laisser sécher, et poudrer à la poudre de riz.

2eme recette : Frictions à l'alcoolat de lavande, puis à la pierre d'alun.

 

Contre les engelures :

Elles sont fréquentes en hiver chez les personnes qui mettent souvent les mains à l'eau.

Pour les éviter, tenir les mains en parfait état de propreté ; les sécher soigneusement après lavage, en les essuyant, non en les présentant au feu. Si cependant les engelures se produisent, les toucher légèrement à la teinture d'iode ; frictionner à l'alcool camphré ; masser les doigts. Quand les engelures s'ulcèrent, les traiter comme une plaie avec des pansements secs antiseptiques (et le repos s'il s'agit des pieds), afin d'éviter l'infection.

 

Nettoyage des mains très encrassées :

Un lavage au savon fait difficilement disparaître, en hiver surtout, les traces noires ou brunâtres laissées sur les mains à la suite de travaux un peu rudes ; passer un peu de vaseline sur les mains salies, et, après quelques instants de frottement, se laver dans l'eau chaude avec du savon ordianaire ; ce nettoyage est parfait.

 

Les soins des mains (article sur les mains) :

Pour conserver la blancheur et la douceur des mains, il ne faut effectuer le travail du ménage qu'en les protégeant par des vieux gants ou des gants de caoutchouc. Ne jamais se laver les mains dans l'eau trop froide ; éviter surtout le passage brusque de l'eau chaude à l'eau froide ou inversement. Se méfier des eaux trop calcaires ; n'employer qu'un bon savon non alcalin, et, de préférence, à l'état de pâte. Si l'on est forcé de plonger souvent les mains dans l'eau froide, les enduire préalablement d'un corps gras. Ne sortir que ganté, pour éviter le hâle ; ne pas porter de gants trop serrés, qui congestionnent les mains et les font rougir.

Préparations pour blanchir les mains :

1ere recette :

       Savon en poudre ......................   50 grammes

       Huile d'amandes douces ..........  200    ----

Ajouter, après dissolution :

       Eau de Cologne .......................  150     ----

2eme recette : Faire dissoudre dans un blanc d'oeuf 0 gr. 5 d'alun en poudre. Opérer comme ci-dessus.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cameline - dans Les années folles
commenter cet article

commentaires

Cameline 27/09/2010 21:18


Merci Angélique pour ces encouragements, et pour m'accueillir dans cette communauté de blogs.


angelique 27/09/2010 12:47


bjr,
bienvenu dans ma communaté beauté et bien être je trouve votre blog interressant et en plus remplie d'information bvo
je vous souhaite une bonne continuation et à bientôt
angélique