Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 14:00

 

juillet-1923.jpg

 

 

Imaginons-nous en 1923. Ouvrons le sac de voyage de Régine et découvrons ce qu'elle a consciencieusement préparé en prévision de ce voyage.

 

Car "lorsque la halte arrive", "quel bonheur de retrouver parmi les bagages emportés, les mille petits riens charmants et utiles qui créent le confort et rappellent le home".

 

 

 

"Dans le panier spacieux et léger, tout capitonné d'une toile joliment imprimée, prendront place le linge fin, les robes fragiles et les indispensables auxiliaires de la coquetterie et du bien-être.

Un panneau de toile rabattu sur ce délicat chargement avant de fermer la malle, contient trois pochettes où l'on peut vite glisser au dernier moment un objet oublié, un peu de papier à lettres et quelques cartes postales.


 

malette.png


 

Afin que tout soit en ordre, on devra confectionner beaucoup de pochettes en cretonnes dont les dessins et les vives colorations sont d'une variété inépuisable, ce qui permettra de découvrir rapidement dans la malle la pochette recherchée.


 

Voici la pochette à pantoufles, ces dernières sont en même tissu que leur enveloppe et également bordées d'un petit effilé.


 

pantoufles.png

 

 

Bien plié dans sa pochette, le kimono ou le linge de nuit sera toujours en bon ordre.

 

kimono.png

 

 

Une combinaison ingénieuse permettra de classer et de ranger les bas selon la couleur et l'usage.

 Sur un rectangle d'étoffe servant d'enveloppe sont cousues trois pochettes en tissus différents. Ces pochettes sont reliées par la base au milieu de l'enveloppe.

 

pochette-bas.jpg

 

 

Le classique sachet ouatiné, parfumé, et à doubles poches intérieures, est toujours indiqué pour les mouchoirs.


 

pochette-parfumee.png

 

 

Un petit nécessaire pour quelques points de couture est disposé sur une bande étroite, il se compose d'un porte-aiguilles et d'une petite poche pour mettre le dé et quelques navettes garnies de fil.

Cette trousse, roulée et serrée par un lacet, tient très peu de place dans un sac de voyage.


On peut aussi mettre quelques pelotons de laine ou de fil dans un petit sac souple en cretonne froncée et bordée dans le haut et dans le bas par un étroit galon. Les fronces sont ramenées sur le dessus du sac et coulissées sur un ruban.

Une rondelle de carton, placée dans l'intérieur du sac, donne de l'assise à la base.

 

couture.png

 

 

Dans une boîte ronde et plate tapissée avec goût on enferme colliers et ceintures.

 

bijoux.png

 

 

Toute une série de petites boîtes en celluloïd ou en fer joliment décorées au pinceau, est destinée au savon, à la brosse à cheveux, etc.

 

Le tube en verre pour la brosse à dents est enjolivé de la même façon, ainsi que l'étui pour le peigne qui peut être en cuir peint ou en étoffe.

 

La peinture employée sera de préférence le ripolin ou tout autre peinture brillante, du même genre.

Les motifs seront tracés avec un pinceau souple et fin.

 

Une gaine en étoffe ou mieux en toile cirée donnera asile au fer à friser.

 

Une enveloppe de toile, boutonnée sur le côté, est indispensable pour abriter la brosse à habit.


 

boites.jpg

 

 

Une petite boîte capitonnée et tapissée préserve le réveil.

 

reveil.png

 

Un buvard tendue de cretonne, une liseuse en toile rayée agrémentent d'une note gaie les heures d'intimité.

 

liseuse.jpg

 

 

Un carré de cotonnade à motifs persan se déplie à l'arrivée, pour cacher la malle qu'un manque de place oblige parfois à garder dans la chambre.

Il sera aussi le bienvenu pour cacher un lit, ou le dessus d'une table.

 

Plié en quatre et relié aux coins par une cordelière passée dans des oeillets.

Il peut se transformer en coussin pour la durée du voyage. On le roule en compagnie de l'enveloppe qui rendra plus personnel l'oreiller de location".

 

 

coussin-couverture.jpg

 

 

 

 

 

 

Alors, inspirée ? Et si en plus vous avez quelques talents de couturière vous pourrez vous en donner à coeur joie.

 


Source :

 

La femme de France, numéro de juillet 1923


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie - dans Les années folles
commenter cet article

commentaires

Elise 23/10/2012 10:42

Il s'agit de l'article sur "Les années folles" du
Jeudi 15 décembre 2011 - Coiffures en 1920 - question posée à la fin de l'article.
Ma réponse était "My sin Lanvin"

Mélanie 23/10/2012 21:39



En fait, les couleurs sont inversées par rapport à la description du costume : bouchon doré et flacon noir / perruque noire et robe dorée. Mais c'est une piste ... Merci pour l'idée !



Elise 23/10/2012 00:01

Votre blog est une mine ! Je m'intéresse beaucoup à la mode de cette époque et je me suis régalée ! Le nom du parfum que vous cherchez est peut-être "My Sin Lanvin" de 1924...

Mélanie 23/10/2012 00:33



Merci Elise pour votre visite ! Pour le parfum, pourriez-vous me rappeler dans quel article je me posais la question ?



Leboableu 05/09/2011 06:29


toutes ces petites pochettes! C'est qu'elles étaient très distinguées! évidemment aujourd'hui entre nos mp3 et nos Iphone, on a l'air l'air de rien....


Mélanie 05/09/2011 07:48



Tu as raison !!! : )



MsOriginalDoll 04/09/2011 15:40


Je trouve tes articles fascinants, j'adore !


Mélanie 04/09/2011 16:00



Merci pour ce gentil commentaire !



Mademoiselle Lavabo 04/09/2011 04:30


Le rangement pour les collants est tout à fait ingénieux. Je vais m'en confectionner un, tiens ! Parce que là, je ne m'en sors plus (j'ai une 50aine de bas/collants fantaisie qu'il serait
intelligent de trier par couleur, sans compter les basiques couleur chair ou noir, et les chaussettes).

Merci pour ce joli article, qui m'a agréablement transportée dans le temps. ;)


Mélanie 04/09/2011 11:04



Avec plaisir Mademoiselle ! Bonne couture !



beauty in the city 03/09/2011 19:51


j'adore cette époque qu'étaient les années folles, les tenues des femmes étaient tellement féminines et sophistiquées, leurs coiffures géniales, je suis vraiment contente de retrouver cette
atmosphère ici, tu sais mettre tout ça en scène, c'est un régal que de te lire !


Mélanie 03/09/2011 20:55



En effet les femmes étaient très élégantes ! Je suis ravie que ça te plaise ^-^



PonyandDoe 03/09/2011 15:12


C'est joliment écrit, et très bien présenter. Qu'elles étaient coquettes et chics ces femmes de 1923 ! :)


Mélanie 03/09/2011 15:24



C'est bien vrai !