Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 09:23

Time_goes_by_by_tardia.jpgDepuis la nuit des temps, les hommes ont recherché l'éternelle jeunesse, s'efforçant de lutter contre ce phénomène inévitable.

Une des grandes préoccupations de femmes et des hommes est de conserver une peau toujours jeune. Depuis quelques années, même des jeunes filles ont peur de vieillir, et nombre d'entre elles demandent des crèmes anti-rides alors qu'elles n'en ont pas encore besoin.

On voudrait continuer à avoir une apparence aussi jeune que l'on se sent intérieurement, tandis que l'échéance approche inéluctablement au fil du temps.

Notre société actuelle contribue à amplifier ce besoin, qui parfois même peut tourner à l'obsession.

Les rides sont des signes de vieillissement de moins en moins bien acceptés, l'apparence prenant une importance de plus en plus grande.

Dans les médias et la publicité, dans les magazines féminins ou à la télévision, la vieillesse est pratiquement absente. Nous sommes bombardés à longueur de journée de publicités qui véhiculent une image de la beauté idéale à travers la jeunesse.

L'image de la vieillesse est écartée de notre société actuelle, la réalité est déformée et idéalisée. Les méthodes numériques de traitement de l'image accentuent encore ces manipulations, redéfinissant des canons de beauté aux proportions qui ne peuvent exister dans la réalité.

On va donc assister à une amplification de la non acceptation de son corps et de ses modifications liées au temps qui passe.

Il n'est pas facile de vieillir dans cette société qui n'accepte pleinement que la jeunesse.

Alors que la vieillesse et les rides qui l'accompagnent ont été longtemps des signes de sagesse et d'expérience, elles sont aujourd'hui trop souvent synonymes de décrépitude. Le mot "vieux" même est devenu péjoratif. Les connaissances que peuvent nous apporter les personnes âgées ne sont plus considérées comme pertinentes ou utiles. Ce qu'elles peuvent nous apporter est désormais dévalorisé.

On tente alors de plus en plus tôt à cacher ces signes, et on assiste de nos jours à une lutte acharnée contre le vieillissement.

En écho au mythe de la fontaine de Jouvence qui donnerait une jeunesse éternelle, la science d'aujourdhui cherche à percer les secrets du vieillissement afin de le combattre plus efficacement, créant des formules toujours plus innovantes, et qui apparaissent sur le marché accompagnés de slogans de choc et de promesses toujours plus mirifiques.

Mais cette lutte se révèle un combat sans espoir. Le vieillissement est un phénomène naturel qui concerne tous les êtres vivants, et il est impossible de ne pas vieillir, la véritable jeunesse n'appartenant finalement qu'aux jeunes.

Alors, tout en s'efforçant de se donner les moyens de retarder ou du moins d'atténuer les signes du vieillissement, il est cependant préférable d'accepter ce phénomène naturel comme une des étapes de la vie.

 

"Vivre c'est vieillir, rien de plus." (Simone de Beauvoir)

 

"Il m'arrive de m'asseoir devant le miroir des heures durant cherchant des signes du vieillissement. Pourtant, j'aime les gens âgés, ils ont des qualités remarquables que les jeunes ne possèdent pas. Je veux vieillir sans avoir recours aux liftings. Ils enlèvent au visage la vie et la personnalité. Je veux avoir le courage d'être loyale vis-à-vis du visage que j'ai fabriqué." (Marilyn Monroe)

 

"Chacun souhaite vivre longtemps, mais personne ne veut vieillir." (Jonathan Swift)Le sourire de MarilynMiss Saigon by renegade150

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dominique Marius-Ninerailles 22/10/2010 09:36


Nous aimerions tous avoir la sagesse de la personne mûre et la beauté et l'éclat de nos 18 ans...
Mais je sais bien que l'enveloppe ne fais pas tout et que l'essentiel est à l'intérieur
Bises
Domi


My Beauty 21/10/2010 23:49


Tout d'abord bravo pour la qualité de ta rédaction et la pertinence de tes réflexions. Pour ma part, je pense que ce refus actuel du vieillissement, ce "jeunisme" est en partie lié au rallongement
de la vie. L'humanité découvre qu'elle peut vivre plus de 100 ans, l'espérance de vie n'a jamais été aussi élevée et cela peut faire peur. La vieillesse est un phénomène nouveau, ce processus sera
long à assimiler pour l'esprit humain et comme toute nouveauté la vieillesse est rejetée. Lorsque l'on comprendra mieux le vieillissement, on en aura moins peur et on vénèrera moins la jeunesse. Du
moins je l'espère! Cependant vieillir impliquera toujours avoir conscience de l'inéluctabilité de la mort, pas facile d'être serein avec ça!


Mélanie 23/10/2010 02:50



Merci tout d'abord pour tes compliments, que j'apprécie beaucoup.


Il est vrai que l'espérance de vie s'allongeant, on est de plus en plus confrontés à la vieillesse, mais je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi sur les autres points. La vieillesse et le
vieillissement ont toujours existé, dans un processus inhérent à toute vie, et l'homme (c'est d'ailleurs là le propre de sa nature) en a toujours eu conscience.L'homme a toujours craint la
viellesse en partie car elle entraîne des incapacités et des dévalorisations dans de nombreux domaines, qui  deviennent des handicaps aux yeux de la société productive, et d'autant plus
maintenant dans une société où le rendement et la consommation ont pris tant de place. La grosse différence entre la société d'autrefois et notre société moderne, c'est que de nos jours, l'on
cache ceux qui sont classés dans la classe du troisième âge, écartés et non pris en compte, tout comme les enfants parce qu'ils ne sont pas "actifs", et on ne rencontre trop peu d'images de cette
vieillesse, qui ne fait plus partie intégrante de notre société. Les médias n'abordent le sujet qu'en ce qui concerne les problèmes engendrés par la viellesse : le logement, la prise en charge,
la canicule ...


De même, la mort a toujours fait peur, mais elle était auparavant mieux acceptée dans le déroulement même de la vie. Aujourd'hui, la mort est médicalisée et écartée du quotidien. On n'en parle
pas, et surtout pas aux enfants auxquels déjà on fait croire que la mort, la fin de la vie, n'existent pas.


Je ne pense donc pas que la vieillesse soit un phénomène nouveau. Et l'on n'avancera dans l'acceptation de la viellesse, et de l'échéance inévitable de la mort, qu'en réapprivoisant ces notions
comme faisant partie de la réalité, et non d'une fatalité totalement injuste qui ne touche que les autres, et que l'on peut éviter. En prenant conscience que le vieillissement commence dès lors
qu'on naît à la vie, et que l'individualité et la personnanlité de chacun demeurent les mêmes, de notre premier à notre dernier jour ...



Mélanie 21/10/2010 19:11


Merci chamalice ...


CHAMALICE 21/10/2010 17:25


Très bel article...

CHAMALICE