Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 16:30

 

hatshepsut.jpg  

L' Egypte peut être considérée comme le berceau de la parfumerie. Les parfums égyptiens étaient célèbres dans le monde antique, et le savoir-faire des parfumeurs égyptiens étaient réputé dans toute la Méditerranée.

 

Les anciens Egyptiens ont acquis des connaissances appofondies dans l'élaboration des parfums, au départ pour la pratique des rituels religieux et funéraires. 

Cette tradition du parfum s'est ensuite étendue au domaine de la vie quotidienne.

 

Le sage Ptah-Hotep, gouverneur et vizir du roi Isési écrivait dans son célèbre traité éducatif : "Sache que les parfums sont les meilleurs soins du corps." 

 

Des Chants d'amour composés vers 1500 av. J.-C. préconisaient pour la fête :

"Mets de la myrrhe sur ton front, revêts toi de lin blanc, parfume toi avec les merveilles véritables".

 

Preparation-du-parfum-de-lys-cueillette.jpg

 

Les parfumeurs composaient leurs senteurs avec des huiles : huiles de souchet, de lin, de graines de laitue ou de sésame, huiles de balan ou de ben, olive et noix. Puis il les aromatisaient avec des herbes, des épices ou des fleurs.

Les produits animaux tels que le le musc, l'ambre gris et la civette, sont considérés comme impurs et restent absents de ces recettes.

 

Les végétaux utilisés étaient d'abord choisis parmi la flore égyptienne. Les senteurs des fleurs de lotus bleu étaient considérées comme des émanations divines. Ils utilisaient aussi le souchet odorant et le jonc odorant. Plus tard, seront également employés le narcisse, le lys et l'iris.

Afin de d'enrichir leur palette, les parfumeurs Egyptiens firent importer de nouvelles plantes et produits odorants, par les routes maritimes et caravanières. Ainsi arrivèrent en Egypte la rose et le lotus rose, le styrax, le safran, les résines et huiles de cyprès et genévriers, le galbanum, lopopanax, et bien d'autres encore, qui vinrent diversifier les senteurs parfumées.

 

Les anciens Egyptiens ne connaissaient pas le procédé de la distillation. Cependant ils disposaient de plusieurs techniques pour l'élaboration des parfums, consistant à laisser macérer les fleurs dans un corps gras, éventuellement chauffé, ce qui permettait aux arômes d'imprégner les huiles. Le pressage des fleurs dans un linge après la cueillette était une autre technique de l'époque pour recueillir les senteurs florales.

 

Preparation-du-parfum-de-lys-.jpg

 

Le parfum le plus connu de l'Egypte ancienne était le Kyphi, utilisé en fumigation dans les contextes religieux, mais aussi médical et hygiénique. D'après les différentes recettes trouvées, il était composé de souchet, baies de genièvre, raisins secs, résine de térébinthe, roseau odorant, jonc odorant, fleurs de genêt, vin, miel et myrrhe.

 

Il existait d'autres parfums célèbres. Ainsi, le parfum de Mendès qui associe huile de ben, cannelle, myrrhe et résine ; le fameux Métopion à base d'huile d'amandes amères et aromatisé avec l'omphacium, la cardamome, le jonc odorant, le roseau aromatique, la myrrhe, la térénethine, le galbanum, le miel, le vin et les graines de baumier ; l'huile d'iris, confectionnée entre autres de cannelle, cardamome et safran.

 

Parfum-de-lys---copie-1.jpg

flacon-en-albatre-hatshepsut.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

oranne 06/10/2016 14:26

bonjour est ce que vous sauriez si des parfum egyptien antique serait en vente qlq part
un petit flacon serait suffisant
mercii

swagman 28/04/2015 18:29

Bonjour merci pour ces renseignement car je faisais une expo mec bcp

Mélanie 28/04/2015 20:34

Avec plaisir

kaoline 11/03/2013 18:01

Pour ma part je vous encourage à continuer, je consulte souvent votre blog pour m'informer sur le sujet.

Mélanie 11/03/2013 18:05



Merci :)



Parfum pas cher 11/03/2013 17:32

Merci pour cette article plus qu'instructif! J'ignorais moi-même les racines de la parfumerie. L'Égypte Antique est également le berceau du maquillage non ?

Mélanie 11/03/2013 18:03



Une civilisation extraordinaire !



kaoline 14/12/2011 15:47

Aurais-tu un ouvrage à me conseiller sur l'histoire des cosmétiques, coiffure et maquillage à travers les époques? ou plus specifiquement en egypte?merci et bonne continuation

Mélanie 15/12/2011 22:35



Je commence à accumuler une bonne bibliographie mais je n'ai jusque-là pas trouvé de livre qui traite de l'histoire des cosmétiques, coiffure et maquillage en général. Les livres les plus
complets traitent du parfum, avec quelques passages sur les cosmétiques (je pense en particulier au livre d'Annick Le Guérer "Le parfum des origines à nos jours"). J'ai aussi trouvé quelques
bouquins qui traitent du Moyen Age à nos jours, mais rien spécifiquement sur ce sujet pour l'Egypte.



kaoline 14/12/2011 15:03

merci pour ton blog qui m'a bien aidée pour préparer un cours sur la beauté, c'est très agréable à lire et très clair, merci d enous faire partager tes connaissances

Mélanie 14/12/2011 15:26



Avec plaisir !



Aizen 10/01/2011 03:20


Tiens, un zorro ailé est passé avant moi...apparemment il sait commenter sur un blog! c'est une première! ^^

Pour en revenir à ce commentaire si "amical", j'ai moi aussi 2 mots à dire:

@Yannick / Julie: Tout d'abord, j'aimerais comprendre pourquoi tu écris plusieurs commentaires sous des pseudos différents sur 2 articles bien distincts. Tu croyais peut-être qu'on était stupide au
point de ne pas capter ton petit jeu? Si tu étais si pointilleux sur l'éthique, le droit d'auteur, tu pourrais peut-être prendre ton courage à deux mains et assumer au moins de poster sous une
seule identité, au lieu de jouer à cache-cache! Tu crois peut-être que ton adresse IP est invisible? Certains sont définitivement à la masse...

C'est facile de crier au plagiat, sans citer aucune source par toi-même! Car ton commentaire n'a absolument rien de constructif, tu ne fais que flooder ses posts. Ce que tu fais, vois-tu, c'est de
la pollution verbale.

L'Histoire ne peut-être plagiée, car, qu'elle vienne d'Egypte ou d'ailleurs, celle-ci appartient à l'humanité.

Ce que Cameline fait, c'est justement d'amener ses lecteurs à s'intéresser à la culture, à l'histoire, aux sources d'informations qu'elle a utilisé et qui l'ont elle-même menée à faire ses billets!
Alors tant qu'elle cite les sources, elle a tout à fait le droit de les noter sur son blog ou d'utiliser n'importe quel ouvrage pour faire ses exposés.

Je comprend qu'un auteur puisse être vexé lorsqu'on oublie de citer son ouvrage si l'on utilise son texte. Mais on ne peut lui reprocher de ne pas citer ses sources, car habituellement elle le
fait. Et si cette fois, elle a oublié, eh bien, l'erreur est humaine et ça ne pardonne pas non plus, ton impolitesse.

La prochaine fois que tu commentes, essaie d'argumenter intelligemment, pour ne pas passer pour un con.

@Cameline: Déjà, le fait d'avoir laissé son commentaire sans le modérer, montre que tu es encline à communiquer, et que tu es ouverte d'esprit. Moi j'aime ton blog, et je te défendrai car je sais
que tu es honnête, bosseuse et passionnée. Des bises!


colibri 09/01/2011 23:56


....Je préfère l’histoire écrite par petites touches comme tu le fais, nous ne sommes pas en fac et ceux qui se prennent pour des donneurs de leçons n’ont rien à faire dans ton univers ; ils font
rien que par leur présence de « pisse vinaigre »tourner les parfums anciens….
Parler de plagiat dans de telles conditions c’est prouvé son étroitesse d’esprit, quant ‘à menacer la pérennité de ton blog, ils n’en ont pas la faculté .....


l'Iconoclaste 09/01/2011 15:31


Quoi qu'il en soit, tu as très bien répondu et c'est toujours un plaisir de te lire, que ce soit contre tes détracteurs ou dans tes articles :)


Mélanie 09/01/2011 16:04



Merci pour ton passage  ^^



Marie 09/01/2011 12:48


Déjà plagiat s'écrit avec un "t"....

Merci Mélanie pour ce dossier intéressant qui me donne envie d'aller plus loin.


Mélanie 09/01/2011 13:00



Merci à toi Marie. J'ai quelques billets en attente dans mes brouillons qui vont donc te plaire. Merci aussi de signaler l'erreur sur "plagiat",  car j'ai repris son erreur dans ma réponse.


 



yannick 09/01/2011 10:29


Ce n'est que de l'histoire enjolivée ... et du PLAGIA intégral !
L'avenir d votre blog ... ?


Mélanie 09/01/2011 12:52



Bonjour chère Yannick-Julie, pour ce qui est du plagia, j'ai rétabli les choses par mon dernier billet tout à l'heure. Je me considère encore comme blogueuse débutante, et ma méthode n'est pas
encore bien au point. Vous pouvez visiter mon blog et vous trouverez pour certains articles les références annotées entre parenthèses et reliées à la référence en bas de page (voir les
oligoéléments ou le dossier Marie-Antoinette), ou bien les différentes références sont citées dans un seul billet sur les documents utilisés (voir le Moyen Age), et voilà que je m'apprêtais à
faire de même pour mon dossier sur la beauté en Egypte, en éditant mon billet concernant les références en fin de dossier. Cela me semblait logique, mais je me rends compte grâce à vous que ce
n'était pas le bon choix, et je viens de corriger cet impair. Je ne suis pas journaliste, et j'admets que je suis loin de posséder les méthodes d'écriture idéales, donc jusque-là, soit je cite
des extraits intégraux entre guillemets que j'annote, soit je tente une synthèse de ce que je trouve dans divers documents, et c'est dans ce cas que je réunis les références dans un billet
spécialement destiné à cet effet. Cela me semblait honnête.


Non, je ne suis pas journaliste, mais je suis passionnée par beaucoup de sujets, que j'ai depuis toujours exploré par tous les biais possibles, et ai accumulé beaucoup de notes et de petits
carnets. Il m'a donc semblé logique de vouloir partager mes passions avec d'autres. Je suis sans doute encore maladroite, et vos conseils seront les bienvenus si vous m'en jugez digne.


Concernant "l'histoire enjolivée", n'hésitez pas à m'exposez les erreurs que vous avez pu renconter, le partage de votre érudition ne pourra être que positif. Comme je l'écrivais précédemment,
j'explore les sujets qui m'intéressent par tous les biais : livres, achetés ou empruntés en bibliothèque, ou encore lus sur internet qui met à notre disposition de véritables trésors,
documentation audiovisuelle, etc. Quant à mes recherches sur le net, je vérifie du mieux que je le peux le sérieux et la fiabilité des sources. Malgré tout, avec un travail à temps plein en
hôpital et deux enfants, je n'ai malheureusement pas la possibilité de suivre des études d'histoire ou de littérature comme je l'aurais souhaité.


J'attends avec impatience votre réponse. Bien à vous, Mélanie.


 



Aizen 08/01/2011 19:13


Huuum des huiles parfumées qui enveloppent le corps...ça me propulse dans mon imaginaire...des rituels, des dieux, des profils égyptiens, du lin...tu es une vraie bosseuse, quel article! On en
apprend tout plein avec toi, quelle minutie. Je suis toujours ravie de te lire sur la beauté et sur son histoire...owi!


Mélanie 08/01/2011 21:28



Le voyage ne fait que commencer ...