Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 21:37

 

Pour les compositions de Pastilles à brûler, il ne faut entreprendre d'y mêler que des choses qui sont propres à brûler, et qui poussent de l'odeur dans la fumée, car autrement ce seroit autant de perdu.

Par exemple, si vous y mettez de la Civette, elle rendra plutost une méchante odeur qu'une bonne. Pour preuve, mettez un grain de Civette dans le feu, il sentira plus mauvais que bon. Et le Musc de même. Et au contraire mettez-y de l'Ambre et vous tirerez une odeur agréable, at ainsi des autres drogues.

 

 

Pastilles communes.

 

Vous mettrez dans le mortier une livre de Benjoin commun, demi once de clou de Girofle, deux gros de Canelle, un morceau de Calamus, vous pilerez le tout ensemble et le passerez au Tamis de crin. Ensuite vous ferez détremper de la gomme Adragant avec de l'eau commune, et vous mettrez dans le mortier la poudre que vous aurez passée avec une écuellée de cette gomme, et vous les mêlerez et pilerez ensemble pour former la pâte.

Si vous trouvez que votre pâte soit trop molle, vous y remettrez de la poudre, ainsi la pâte est aisée à faire. Il ne s'agit après que d'aplatir votre pâte avec un rouleau, et de tailler vos Pastilles avec le moule, et les mettrez sécher, et elles seront faites.

 

Les moules dont on se sert pour tailler les Pastilles sont de fer blanc. Ils sont faits comme si c'étoit un cornet ou étuy, à mettre le doigt. De force qu'appuyant par un bout sur la pâte qui est mince, en tournant le moule, la Pastille demeure dedans, et en soufflant par l'autre bout elle sort du moule.

 

Ou (sans moule), vous aplatirez la pâte avec un rouleau et taillerez vos Pastilles à votre gré, et à mesure qu'elles seront taillées vous les mettrez sécher sur un papier à l'air.

 

 

Pastilles de Rozes et Oiselets.

 

Vous pilerez et passerez au Tamis de crin une livre de marc d'eau d'Ange, de celuy qui sera sorti de l'eau d'Ange du premier Article des Eaux ; et duquel vous ôterez les Citrons. Et étant réduit en poudre vous le mettrez dans le mortier, y ajoutant une poignée de feuilles de Rozes fraîchement cueillies, et une écuellée de gomme Adragant détrempée avec de l'eau de Rozes. Vous pilerez le tout ensemble assez long-temps pour bien former la pâte, vous l'aplatirez avec un rouleau et la couperez avec un couteau par tablettes comme vous voudrez.


Pour en faire des Oiselets vous en prendrezdes morceaux que vous roulerez dans les mains comme un bout de bougie, longs comme le doigt, auquel vous ferez un bout un peu large pour le faire tenir debout ; et les mettrez sécher. Ces sortes de Pastilles s'allument comme une Chandelle, et brûlent jusqu'à la fin sans s'éteindre et produisent une fumée d'une très bonne odeur.

 

 

Pastilles d'Espagne.

 

Vous pilerez et mettrez en poudre, passée au Tamis de crin, le marc de l'eau d'Ange, du second Article de l'eau d'Ange, et vous ferez détremper de la gomme Adragant avec de l'eau de fleurs d'Orange. Et vous en ferez une pâte dans le mortier avec votre poudre.

Vous taillerez ensuite vos Pastilles avec les moules et les mettrez sécher, et elles seront faites.

 

Autre manière.

 

Vous mettrez dans le mortier une livre de Benjoin, demi livre de Storax bien sec, demi once de Canelle, deux gros de Girofles, deux onces de Rozes de Provin, et un morceau de Calamus. Vous pilerez le tout ensemble et le passerez au Tamis de crin, jusqu'à ce que le tout soit consommé. Vous ferez ensuite détremper de la gomme Adragant avec de l'eau de Mille-fleurs et l'eau de fleurs d'Orange, autant de l'une que de l'autre. Puis vous ferez votre pâte dans le mortier avec votre poudre et votre gomme comme à l'ordinaire.

Puis vous les taillerez à votre gré et les mettrez sécher, et elles seront faites.

 

 

Pastilles de Portugal.

 

Vous pilerez et passerez au Tamis de crin une livre du meilleur marc d'eau d'Ange que vous ayez. Ensuite vous détremperez de la gomme Adragant avec de l'eau de fleurs d'Orange. Et faites votre pâte dans le mortier avec votre poudre et votre gomme comme à l'ordinaire, à l'exception qu'il faut faire votre pâte un peu plus ferme.

Vous ferez ensuite chauffer le cu du petit mortier et le bout de son pilon, et fairez fondre par sa chaleur vingt grains d'Ambre, il n'importe duquel, et y ajouterez un filet d'eau de Mille-fleurs pour le délayer. Vous augmenterez cette eau jusqu'à la quantité d'un demi-verre. Ensuite, vous mettrez votre mortier sur un réchaut de feu, et votre composition étant chaude vous la verserez sur votre pâte et la mêlerez bien, et elle sera faite.

Vous taillerez vos Pastilles avec les moules comme à l'ordinaire et les mettrez sécher.

 

 

Manière de détremper la gomme pour faire les Pâtes des Pastilles.

 

Vous mettrez détremper votre gomme en telle eau que vous voudrez, mais il faut que l'eau ne la surpasse que de la hauteur d'un travers de doigt, parce qu'il ne la faut pas noyer tout d'un coup. Et lors qu'elle aura bu l'eau vous en ajouterez encore. Et ainsi peu à peu, jusqu'à ce qu'elle soit détrempée, non pas trop liquide, mais seulement bien molette et bien détrempée, et vous vous en servirez.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie - dans Ancien Régime
commenter cet article

commentaires

Katia de Sois Belle et Sois Toi ! 12/06/2011 14:11


Miss Mélanie, je viens te faire un gros bisou ! Quoi ? Tu en veux plus ? Bon, d'accord, alors je te fais de gros bisous ! ^_^

A bientôt !

Katia.


Mélanie 12/06/2011 19:02



Merci pour ta visite et gros bisous à toi aussi ! ^^