Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 12:12

 

 

  Redoute-rosa_inermis.jpg

 

 

Vingt et unième jour d'avril, Pierre de Ronsard a lors atteint l'âge de vingt ans.

En un voyage qu'il fit à Blois, où estoit la cour, il s'enamoura d'une jeune fille blésienne qui avait nom Cassandre. Il résolut de la chanter, tant pour la beauté du sujet que du nom, dont il fut épris aussitôt qu'il l'eut vue ainsi que par un instinct divinement inspiré.


Il prit alors pour devise ce vers de Virgile : "It vidi, ut perii", "Je te vis, je t'aimai".*


 

ronsard.png


Mignonne, allons voir si la rose

 

A Cassandre

rose.png

"Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté."

 

Pierre de Ronsard, 1550, Les Odes

 

 

 

Les Amours, Livre consacré à Cassandre - Sonnet XXI


cassandre.png

Prends cette rose, aimable comme toi

Qui sers de rose aux roses les plus belles,

Qui sers de fleur aux fleurs les plus nouvelles,

Dont la senteur me ravit tout de moi.

 

Prends cette rose, et ensemble reçois

Dedans ton sein mon coeur qui n'a point d'ailes,

Il est constant, et cent plaies cruelles

N'ont empêché qu'il ne gardât sa foi.

 

La rose et moi différons d'une chose :

Un soleil voit naître et mourir la rose,

Mille soleils ont vu naître m'amour(1).

 

Pierre de Ronsard, Les Amours, Premier Livre, consacré à Cassandre, 1553

 

 

 

 

*D'après les commentaires de A. Noël dans son "Choix de Poésies de P. de Ronsard", 1862

 

(1) M'amour : élision pour mon amour (ma amour).

 

Sources images :

Image 1 : Rosa Inermis, peinture de Pierre -Joseph Redouté, 1817

Image 2 et 4 : Les Amours, de Pierre de Ronsard, 1553

Image 3 : Le jardin de santé, de Johanne de Cuba, 1501

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie - dans A la Renaissance
commenter cet article

commentaires

Julie 07/02/2015 18:33

Savez-vous pars qui à été faite cette gravure ? Merci de votre aide par avance ;-)

Cameline 07/02/2015 19:05

S'il s'agit des portraits de Ronsard et Cassandre, l'auteur semble inconnu. Vous pouvez voir les originaux en ligne à ce lien http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k10406040/f13.image.r=les%20amours%20ronsard
Les auteurs des autres gravures sont cités dans les sources au bas de l'article.

PLK 21/07/2011 08:41


Comme toujours, j'adore ton iconographie.. et tes sujets .. cela me donne envie de l'ajouter dans ma valise ;)


Mélanie 21/07/2011 19:28



Avec plaisir !



Aizen 06/07/2011 14:30


Les poèmes de Pierre de Ronsard sont celles que j'ai apprise dans mon enfance en CM2. Alors j'ai pour elles énormément d'affection. Je crois qu'on est synchro dans l'ambiance de la poésie. Sinon,
j'aime beaucoup les images des gravures. C'est joli.


Mélanie 08/07/2011 20:58



Avec plaisir que ça te plaise !



*Doudou* 03/07/2011 20:44


J'adore ce poème!!! C'est si beau!
(par contre, l'illustration de la Damoiselle, tous seins dehors... spa très classe, je trouve hu hu hu)
Plein des poutoux et bonne fin de dimanche!


Mélanie 03/07/2011 21:20



He he, les chastes demoiselles de l'époque  ... Gros bisous et bonne soirée !