Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 23:31

chignon-cache.png

 

1916. La coiffure enveloppante triomphe depuis quelques temps déjà, avec l'énigme du chignon caché, et cette année elle affecte la proéminence en hauteur.

 

Dans le numéro de la Femme de France du 16 avril, la Comtesse d'Avigné nous donne une leçon de coiffure.

 

 

avril 1916 2-copie-2

 

 

"Prendre sur le devant de la tête une grosse mèche de cheveux et la séparer en la rabattant vers le visage. Réunir le reste de la chevelure en une torsade qui est épinglée au sommet de la tête ; si les cheveux ne sont pas trop épais, la fixer par un gros peigne qui augmente le volume du chignon. La mèche laissée libre sur le devant est alors rejetée en arrière, en écartant les cheveux pour bien dissimuler le chignon ; on obtient ainsi un gracieux arrondi qu'on fixe derrière la tête par un peigne espagnol, en rentrant l'extrémité de la mèche sous les cheveux repliés.

Quelques grosses ondulations donnent à la coiffure plus de souplesse et font chatoyer les cheveux.

On la complètera, suivant le visage qu'elle doit accompagner, de légères bouclettes sur le front ou de chaque côté de la figure, en avant des oreilles, ce qui est une jolie réminiscence de la coiffure 1830, vers laquelle la mode semble de plus en plus s'orienter.

La même coiffure peut se faire séparée en bandeaux, auquel cas elle rappelle davantage encore l'époque de Charles X et de Louis-Philippe."

avril-1916.png

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie - dans Coiffure
commenter cet article

commentaires