Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 21:14

 

Image-12-copie-2.png

 

Avertissements.

 

Les Eaux d'Ange se font de plusieurs façons et sont presque toujours la même chose ; et du moment que l'on a en mémoire toutes les drogues qui y peuvent entrer, et que l'on sait à peu près la doze du fort et du foible, ainsi que les Articles l'enseignent, on la fait facilement aussi bonne que l'on veut en augmentant ou diminuant la dépense. Ce qu'il y a de particulier c'est, que la faisant dans le coquemart, elle se fait trouble et épaisse et la faisant distiller au Bain-marie, elle se fait claire comme eau de roche, cependant elle a la même odeur que l'autre.

L'Eau de la Reine d'Hongrie ne se peut faire si bonne qu'à Montpellier, parce qu'ils la font avec les fleurs de Romarin qu'ils ont en abondance ; mais cependant celle que nous faisons avec les feuilles  est fort bonne et a la même vertu.

A l'égard des Eaux de fleurs, il n' a que la fleur d'Orange et celle de Roze de laquelle on puisse faire de l'eau, et s'il s'en trouve d'autre sorte elle est artificielle. Plusieurs ont voulu faire de l'eau de Jasmin et n'y ont pas réussi, la raison en est aisée à trouver, c'est qu'il faut que ce soit une fleur qui ait du corps pour pouvoir produire de l'eau. Autrement il faut que ce soient des fleurs qui sortent d'un Arbre aromatiqué, comme le Romarin, ou le Mirthe, desquels on peut se servir des feuilles qui ont beaucoup de force pour aider à la fleur. Exemple, frottez dans votre main une fleur d'Orange ou une Roze, et la sentez, vous trouverez qu'elle sentira plus fort qu'auparavant, il en est tout au contraire d'une fleur de Jasmin, ou d'une Tubéreuse, car bien loin de communiquer son odeur, elle se réduira en fumier, et sentira mauvais, c'est ainsi que chaque chose porte sa qualité. Il est aisé de là à juger que, quoyque l'on vende de l'eau d'oeillet, on ne peut pourtant en tirer de l'eau, puisque cette fleur n'a pas la force d'en produire ; mais parce qu'il tire sur l'odeur du Girofle que l'on a adouci en en tirant de l'eau, c'est par ce moyen que l'on a de l'eau qui a l'odeur de l'oeillet.

 

 

Eau d'Ange bouillie.

 

Dans un coquemart de terre où vous aurez mis trois pintes d'eau, vous y mettrez une livre de Benjoin concassé, une demi livre de Storax concassé, une once de Canelle pilée, demi once de clou de Girofle pilé, deux Citrons coupés en quatre, deux ou trois morceaux de Calamus. Ensuite vous mettrez le coquemart auprès du feu, et le couvrirez et le ferez bouillir jusqu'à la diminution d'un quart, puis vous verserez l'eau dans un bassin et la laisserez refroidir avant que de la serrer dans des bouteilles.

Si vous avez besoin de plus grande quantité de cette eau, remplissez le coquemart comme la première fois, et la faites bouillir de même, cette seconde eau sera preque aussi bonne que la première fois et vous les pourrez mêler ensemble.

Ensuite vous retirerez le Marc qui sera au fond du coquemart avant que d'être refroidy et le mettrez sécher, vous en ferez ensuite des Pastilles comme vous verrez dans les articles suivants, ou vous vous en servirez dans les compositions où il est nécessaire, ainsi que je l'ay dit dans le traité des Savonnettes.

 

 

Autre manière.

 

Vous mettrez dans le Coquemart trois chopines d'eau de fleurs d'Orange et trois chopines d'eau de Roze, vous y mettrez ensuite les mêmes drogues et la même quantité qu'à l'eau d'Ange précédente, à la réserve du Citron qu'il ne faut pas ; vous y ajouterez de plus une vessie de Musc. Vous la ferez cuire de la même manière , et après avoir tiré l'eau vous tirerez le marc, et le mettrez à sécher pour en faire des Pastilles à brûler.

 

 

Eau de mille-fleurs.

 

Vous mettrez dans une bouteille de verre une pinte de bonne eau d'Ange, vous pilerez ensuite douze grains de Musc dans le petit mortier et le délayerez avec un peu de cette eau d'Ange, et verserez le tout dans la bouteille que vous boucherez bien et que vous réserverez pour le besoin.

Vous pourrez au lieu de Musc y mettre un gros de vessie de Musc coupée par petits morceaux et elle sera bonne.

 

 

Eau d'Ange distillée au bain-marie.

 

Il faut avoir un Alambic de verre, qui est de trop pièces : savoir la bombe, le chapiteau et le matras, il faut aussi un fourneau pour y faire du feu de charbon et un chaudron ou autre vaisseau semblable assez profond pour mettre l'eau et l'Alambic ; vous collerez du papier double au tour de la bombe, à l'endroit où pose le chapiteau, et vous poserez le matras au bout de la canule pour recevoir la distillation.

Vous mettrez dans la bombe une pinte d'eau, vous y mettrez ensuite quatre onces de Benjoin concassé, deux onces de Storax concassé, demi once de Canelle pilée, deux gros de clou de Girofle pilé, un morceau de Calamus, un gros de vessie de Musc, et l'eau qui se distillera sera très odoriférante et bien claire, et le marc qui restera après la distillation faite sera mis à l'air pour sécher, et on le pourra employer parmi les Pastilles à brûler.

 

 

Eau d'oeillet.

 

Vous mettrez dans l'Alambic de verre au bain-marie comme dessus une pinte d'eau et deux onces de clou de Girofle concassé : et l'eau qui se distillera sera d'une odeur bien agréable, parce que la force du clou de Girofle étant adoucie au moyen de l'eau, tire plus sur l'oeillet que sur le Girofle.

 

 

Eau de Canelle.

 

Vous mettrez dans l'Alambic de verre comme dessus une pinte d'eau et deux onces de Canelle concassée, et l'eau qui se distillera en aura l'odeur bien naturelle.

 

 

Eau de Thym.

 

Vous mettrez comme dessus une pinte d'eau dans l'Alambic de verre avec deux poignées de Tain, et l'eau qui se distillera en aura l'odeur.

Toutes les herbes Aromatiques se peuvent distiller de la même manière. Comme ce sont des herbes fortes qui gardent leurs odeurs aussi bien étant sèches que vertes, il est aisé par la manière cy-dessus écrite d'en tirer de l'eau.

 

 

Eau de fleurs d'Orange distillée au refrigeratoire.

 

Vous mettrez infuser deux livres de fleurs d'Orange dans deux pintes d'eau l'espace de trois heures, ensuite vous mettrez le tout dans l'Alambic et ferez grand feu dessous, et vous mettrez un matras ou bouteille à long goulot pour recevoir l'eau qui se distillera de la canule. Vous aurez soin de fournir l'eau fraîche dans le refrigeratoire, et aussi-tôt qu'elle sera chaude de la renouveller, car c'est la fraîcheur d'en-haut qui attire la distillation, et qui empêche que l'eau ne sente le feu. Et pour empêcher qu'elle ne sente le fruit, il faut que vos fleurs soient fraîchement cueillies et soient bien fraîches. Et lors que votre eau sera tirée vous vous en apercevrez à ce que la distillation finira, et qu'elle commencera à sentir le brûlé. Et pour en tirer l'essence voyez les Articles des Essences fortes.

Si vous voulez que votre eau soit plus forte d'odeur, il ne s'agit que de mettre si peu d'eau que vous voudrez, car moins vous en mettrez et plus elle sera forte, mais il faudra pour éviter que les fleurs ne s'attachent au fond, mettre du sable au fond de l'Alambic et faire moins de feu.

 

 

Autre Manière.

 

Vous mettrez infuser deux livres de fleurs d'Orange sèches dans deux pintes d'eau pendant trois ou quatre heures, ensuite vous mettrez le tout dans l'alambic et le ferez distiller comme il est expliqué au précédent Article. L'eau qui en provient est propre à bien des choses car elle est bonne pour employer dans les Savonnettes, dans l'eau d'Ange, à purger le Tabac, et à toutes sortes de Peaux et Gants.

 

 

Eau de Roze.

 

Vous ferez infuser trois livres de Rozes dans deux pintes d'eau pendant deux ou trois heures, ensuite vous les mettrez distiller dans l'Alambic tout comme les fleurs d'Oranges fraîches, et vous y observerez toutes les mêmes circonstances, car l'une se fait comme l'autre et on peut diminuer l'eau si on veut la faire plus forte. Mais comme l'eau de Roze s'employe dans la purgation du Tabac par quantité, aussi bien que l'eau de fleurs d'Orange, il est nécessaire d'en tirer suffisamment quand c'est pour cet usage. Lors que ce sera pour l'employer autrement, vous la ferez si forte que vous voudrez ainsi que je l'ay dit cy-devant.

 

 

Eau de la Reine d'Hongrie.

 

Vous mettrez dans une bouteille de verre fort, deux pintes d'esprit de vin, deux bonnes poignées de feuilles de Romarin, une poignée de Thym, une demi poignée de Marjolaine de laquelle vous ne prendrez que la feuille, et autant de Sauge que de Marjolaine, bouchez bien la bouteille, et la mettez au Soleil l'espace d'un mois. Ensuite vous délayerez gros comme une fève d'Orcanet avec un peu d'esprit de vin en l'écrasant et le verserez dans votre bouteille et la remettrez cinq ou six jours au Soleil, et elle sera faite. Elle sera d'un beau rouge et aura beaucoup de vertu et sera d'une bonne odeur.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie - dans Ancien Régime
commenter cet article

commentaires