Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 19:30

 

maybelline-eyeshadow.jpg

 

 

La société Maybelline naquit un beau jour de 1915 à New York.


Son fondateur, Tom Lyle Williams, chimiste,  s'inspira pour lui donner un nom de celui de sa soeur Mabel : Maybell Laboratories, puis Maybelline en 1923.

 

Son premier produit est aussi un des premiers mascaras, fabriqué à partir de vaseline et de poussière de charbon, qu'il appela "Lash-Brow-Ine".


La marque demeurera la grande spécialiste des produits de maquillage pour les yeux, avant d'élargir sa gamme à partir des années 1970.

 

maybelline-lash-brown-ine.jpg

 


maybelline-eyeslash.jpg


 

mayebelline-eye-shadow.jpg

 

 

 

Gemey, société également américaine, fut créée en 1923. La marque était alors connue pour son fameux fond de teint compact "Pancake".


C'est Gemey qui, en 1954, crée le premier fond de teint fluide en tube : Fluid Make Up, puis la première poudre compacte en 1956 : Dernière Touche.

 

gemey-1955-copie-2.png

 

 

En 1967, Maybelline est vendue et passe alors de main en main jusqu'à être acquise par l'Oréal en 1996.


En France, Maybelline - New York est associée à Gemey en 2000. Les produits de maquillage seront dès lors signés des deux marques.


 

Gemey-Maybelline-2011.png 

 

 

Sources :

 

The Chicago History Journal

 

Maybelline sur Wikipedia

 

Gemey-Maybelline.com

 

Maybelline New York

 

cosmetics and skin

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans Histoire de marques
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 18:47

 

weleda_01-copie-1.jpg

 

 

"En accord avec l'être humain et la nature" : voici la devise de Weleda.


C'est Rudolf Steiner qui fut à l'origine de Weleda, en association avec le médecin Ita Wegman et le chimiste Oskar Schmiedel .

 

 Rudolph Steiner a fondé au début du XXeme siècle l'anthroposophie, qu'il décrivait comme  une science de l'esprit "permettant de mieux comprendre les rapports entre l'être humain et le cosmos et d'agir en conséquence". Elle est basée sur la vision matérialiste apportée par les sciences de la nature à laquelle est intégré un niveau psychique et spirituel.

 

 Le souhait d'instaurer "un art de guérir prenant en compte la globalité de l'être humain" amena  Rudolf Steiner à créer les établissements Weleda à Arlesheim, en Suisse, en août 1921.

 

11995-copie-1.jpg

 

weleda03.jpg

 

"Weleda" était le nom d'une prêtresse  germanique de l'Antiquité réputée pour son talent dans l'art de guérir. Ce mot est d'origine celte (Velleda) et signifie "prophétesse".


Weleda-20Logo

Le logo actuel a été dessiné par Rudolph Steiner : "un caducée stylisé dont le serpent incarne le rajeunissement et l'art de guérir", souligné d'un dessin qui "symbolise les gestes de donner et recevoir représentant l'approche médicale et sociale de Weleda".

 

Les produits Weleda (pharmaceutiques, diététiques et de préparations de soin) sont basés sur "la connaissance du tout que forment l'homme, la Terre et le cosmos", et respectent "les exigences thérapeutiques et les besoins de l'époque actuelle".

 

La marque présente son concept de qualité selon quatre critères : qualité sociale, écologique, d'utilisation et thérapeutique.

Ainsi le fabricant n'utilise ni colorant ni arôme de synthèse, ni silicone, paraffine ou autre dérivé du pétrole, ni corps gras synthétique, et ne procéder à aucune expérimentation animale.

 

hand-picking-flower-copie-1.jpg


Les jardins de Weleda sont situés en Suisse, en France et en Allemagne, où sont cultivées en bio-dynamie une centaine de plantes médicinales nécessaires à la fabrication des cosmétiques, médicaments et produits diététiques.

 

weleda01.jpg  

Weleda est une entreprise pionnière dans le domaine de la cosmétique naturelle, qu'elle élabore depuis près de 90 ans.

 

Cette gamme de soins cosmétiques naturels et biologiques fut élaborée en 1924.

Tandis que les préparations pharmaceutiques sont dès le départ étiquetées "Weleda", les cosmétiques sont alors distribués sous le nom "Everon".

Ces produits remportent vite un grand succès à travers le monde.

 

La Lotion nettoyante à l'Iris est créé en 1925.

 

Le premier produit phare de la marque apparait en 1926 : l'Huile de Massage à l'Arnica.

 

La même année sort un cold-cream : le Baume pour le Visage Everon.

 

Le premier produit pour le bain sort en 1927 : le "Lait de sapin", un bain revitalisant au Sapin.

 

En 1959 : l'Huile au Calendula est créée pour les enfants.

 

weleda_annees-50.jpg

weleda_annees-70.jpg

 

Sources :

 

Le site de Weleda : ici, et .

La revue Weleda, Printemps 2011.

Anthroposophie.fr

MarkenMuseum

Organic Connections

 

Image-11.png


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans Histoire de marques
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 19:00

1933bourjois.jpg

J80_bourjois_1928.jpg

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bourjois est une des marques de maquillage et cosmétique les plus anciennes, et elle reste toujours très présente dans le quotidien des femmes du monde entier.

 

sarah-Bernhardt-en-costume-de-dona-maria-de-Neubourg-dans-r.jpg

 

La société est née en 1863 au coeur du quartier des théâtres parisiens. Joseph-Albert Ponsin, outre ses activités de comédien, confectionnait dans son appartement de la rue d'Hauteville du maquillage destiné aux acteurs et actrices.

Parmi ses premières créations, la pommade "Blanc de Perles", pour blanchir la peau des comédiens, et des "Bâtons de Grime", sticks de fards gras aux teintes variées portant les noms de personnages de théâtre : Jaloux, Amoureux, Veillard, Egyptien, Roméo, ...

Ponsin devient "Fournisseur officiel des théâtres impériaux", et compte parmi ses clients la belle Sarah Bernhardt.


1881_Rose-de-ville1.jpg

1870_Rouge-fin-de-theatre.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1868, son associé Alexandre-Napoléon Bourjois prend la suite de l'entreprise, sous le nom de "Fabrique Spéciale de Produits pour la Beauté des Dames", attirant rapidement une clientèle plus large, par la qualité et la diversité des fards. Ainsi les produits Bourjois passent des loges des théâtres aux coiffeuses des coquettes citadines, et au côté du "Rouge Fin de Théâtre" prend place "Rose de Ville" et "Rachel de Ville", sur des petites boîtes en carton décorées de motifs floraux.

 

En 1879 est créée la "Poude de riz Java", qui "adhère à la peau et lui communique le velouté et la fraîcheur de la plus éclatante jeunesse."

Cette nouveauté fait fureur et sera primée sans les Expositions Universelles, et distribuée dans une centaine de pays.

 

bourjois_java.jpg

1922 bourjois java

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1881, le premier fard à joues en poudre voit le jour chez Bourjois, avec la mise au point d'un procédé révolutionnaire à une époque où les fards étaient gras et pâteux : les fards cuits. Ils sont fabriqués à partir d'un mélange de poudre, de nacres et d'eau, mis à sécher au four, puis polis à la main pour leur donner leur forme définitive. On obtient ainsi une poudre fine et soyeuse "permettant de déposer un voile de couleur tout en transparence et en douceur sur la peau."

 

Bourjois innove également en 1890 avec un "kit" de maquillage, petit nécessaire qui peut être emmené facilement avec soi toute la journée : "L'ami des Dames", contenant un rouge à lèvres, une poudre, une houpette et un khôl.

 

parfumerie-boujois-1896-copie.jpgL'année 1891 voit la société évoluer de la fabrication artisanale à la production industrielle, par la construction d'une usine à vapeur à Pantin. Ce site est situé près des abattoirs de la Villette, qui fournissent la graisse et le suif utilisés pour la fabrication des cosmétiques.

 

 

 

 

Alexandre-Napoléon Bourjois meurt en 1893, et c'est l'homme d'affaires Ernest Wertheimer qui reprend la marque en 1898.


Le catalogue Bourjois propose alors plus de 700 références : fards à joues, vernis à ongles, rouges à lèvres, tablettes indiennes (les ancêtres du mascara), "extraits de parfums pour le mouchoir", sachets parfumés, dentifrices, lotions pour les cheveux, pommade pour fixer la moustache, ...

 

En 1912 est lancé le fard pastel, qui connait un grand succès.

Présenté dans des petites boîtes rondes fleuries, en carton (elles ne seront en plastique qu'en 1950) de la même couleur que le fard qu'elle contient.

Ces fards proposent une palette de pas moins de quinze nuances, certaines pour les blondes, d'autres pour les brunes.


1927_Parfums-et-Fards-Pastels.jpg

1927_Ocre-radjah.jpg

1930_Coffret-nuancier-Fard-pastel-450x304.jpg

 

  

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bourjois est également parfumeur depuis 1890. Parmi les plus connus : "Manon Lescaut" (1907), "Mon Parfum" (1924), "Kobabo" (1936), "Mais Oui" (1938), "Ramage" (1951), "Glamour" (1953).

 

Bourjois.1925_mon_parfum.jpg

Bourjois.1923__mon_parfum.jpg

 

Le plus fameux d'entre eux, devenu aussi le plus célèbre parfum au monde, est "Soir de Paris", sorti en 1928, présenté dans son flacon bleu nuit Art Déco. Il a été élaboré par Ernest Beaux, parfumeur à la Cour des tsars de Russie, et créateur du non moins fameux "Chanel n°5".


Avec "Soir de Paris" vient aussi la possibilité aux classes moyennes d'acquérir des produits de qualité jusque-là réservés à la bourgeoisie : "Un parfum de luxe pour 9 francs seulement". Ainsi, dès les années 1930, Bourgeois propose des coffrets de parfum et maquillage pour tous les budgets.

 

Bourjois.1930__fond_bleu.jpg

soir-de-paris-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bourgeois s'associe à l'émancipation de la femme dès les années 1920.


Ainsi, avec "Mon Parfum", Babette est créée, égérie imaginaire de la marque. Parisienne indépendante, coiffée à la garçonne, "Babette respire la joie, l'humour, la séduction pimpante, la liberté active. Babette sait accroître ses charmes grâce à Mon Parfum et aux Fards Pastel, et elle se propose de guider toutes les femmes sur les chemins de la séduction".

 

De même, en 1936, une publicité pour le nouveau fard "Rose Thé" représente une femme au bonnet phrygien déposant  un bulletin de vote dans l'urne, annonçant : "La femme votera".

 

Image-18.png

Bourjois.1927_babette_au_miroir.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Femina nous donne la recette du rose aux joues de Bourjois :  On-se-poudre-avec-Bourjois_diapo_full_gallery.jpg

 

Pour 15 cakes roses :

 

5 cuillères à soupe de talc

1 cuillère à soupe de nacre

1 cuillère à soupe de pigments violets

1 pincée de pigments roses

250 ml d'eau

 

1 goutte de parfum à la rose (pour les cakes "à joues")

Dans le bol d'un mixeur, travaillez le talc, la nacre et les pigments jusqu'à l'obtention d'une poudre colorée homogène.

Versez ce mélange dans une terrine, ajoutez l'eau peu à peu en mélangeant avec un fouet jusqu'à ce que la pâte soit lisse et sans grumeau.

Couvrez le moule d'un carré de toile à beurre humide.

Déposez une cuillère à café de pâte dans le moule, tassez à l'aide d'un emporte-pièce adapté au moule (petite plaquette ronde). Enlevez l'excédent de pâte si nécessaire avec le doigt.

Disposez les cakes sur la plaque du four et enfournez pendant 50 minutes à 140°C (thermostat 4).

Sortez les cakes du four, laissez-les refroidir. Après complet refroidissement, les joues les dégustent sans tarder. 

 

 

 

H5_bourjois_1963_d.jpgSources :

 

Bourjois : Histoire de la marque

 

Historia : Bourjois, les armes de la séduction

Prodimarques : Saga Bourjois

Atlas du Patrimoine de la Seine-Saint-Denis

 

 

Les blogs en parlent :

 

What a girl wants : Histoire de marque, Bourjois

Plurielles : La saga des marques, l'histoire de Bourjois

Sakura Cosmétiques : Little Round Pots

Un battement de Sil : Les petites boîtes rondes de Bourjois, histoire d'un succès

Beauté et maquillage : Il était une fois une petite boîte ronde

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans Histoire de marques
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 13:00

 

NIVEA_Creme-2.jpg

 

 

 

Qui ne connaît pas la crème Nivéa ? Qui n'a jamais acheté la fameuse boîte ronde et bleue ?

 

Dans un précédent article, je vous parlais du créateur de l'autrement fameux Labello, Oskar Troplowitz, qui n'est autre que le créateur de Nivéa.

 

 

Oskar-Troplowitz.jpg

En 1911, le pharmacien Oskar Troplowitz crée la fameuse crème Nivéa en collaboration avec Isaac Lifschutz, chimiste et Paul Unna, dermatologue, et annonce ainsi la cosmétique moderne.

 

Le succès est rapide : en un an et demi, 450 000 tubes sont vendus.

 

Composée d'huile de laine de mouton (la lanoline) et de senteurs florales, cette nouvelle crème a pour particularité révolutionnaire l'Eucérit. Il s'agit du tout premier émulsifiant, qui va permettre de stabiliser le mélange eau et huile des cosmétiques. Contrairement aux crèmes déjà existantes, elle ne rancissait pas.

 

Son nom vient de nivius, "blanche comme neige" en latin, évoquant la peau blanche et diaphane dont rêvaient les femmes de l'époque.

 

Propriétaire de la société Beiersdorf d'Hambourg depuis 1890, il transforme ce laboratoire pharmaceutique en laboratoire moderne et un groupe cosmétique.


 

NIVEA-26.jpg

324732_m0t1w600h450q80v32307_NIVEA_Werbeplakat_D_1912_1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La boîte ronde, au départ jaune et décorée de motifs Art Nouveau, devient bleue et blanche en 1924. L'image de Nivéa change avec l'image de la femme. Exit "la femme gracile et douce des années d'avant-guerre", elle "se libère de ses carcans, et Nivéa opte pour une image avant-gardiste" (*).


 

 

324741_m0t1w600h450q80v1155_1931_NIVEA_Shampoo_Poster.jpg

324736_m0t1w600h450q80v46446_NIVEA_Creme_D_1925.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le logo actuel est créé en 1959 et n'a pas changé depuis.

 

0510692001216817160.jpg

Nivea3-1931-Wiener-Bilder-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La petite boîte bleue est devenue LA référence du soin de la peau, pour toute la famille et toutes les occasions.


pelota_nivea.jpg

324730_m0t1w600h450q80v38097_NIVEA_Werbeplakat_D_1964.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au fil des années, Nivéa élargit la palette de ses soins, et  de multiples gammes sont aujourd'hui à notre disposition.

Ainsi : Nivéa Visage, Nivéa soins du corps, Nivéa Sun, Nivéa Men, Nivéa Vital (pour les peaux matures), Nivéa Beauté (maquillage), Nivéa Hair Care (soin du cheveu).


 

Marilyn-Monroe.jpg

                   Marilyn Monroe dans une publicité des années 1940 

 

 

nivea_3_u_hf3-copie.jpg

Sources et sites à visiter :

Ma beauté - Infos

Wikipédia : ici et 

Musée de Berlin, avec la vidéo d'une des premières publicités

What a girl wants

Galerie Picasa de Thomas Fehlmann et Fotogalerie weitermpfehlen pour leur collection de publicités

LeFigaro.fr: Pourquoi Nivéa s'appelle Nivéa

Plurielles (*)

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

 

Repost 0
Published by Mélanie - dans Histoire de marques
commenter cet article