Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 14:00

 

Parfums-1896-La-Grande-Dame.png

 

1895. En un temps où le royaume de la mode était Paris, et la maison Guerlain celui du parfum, ce dernier proposait aux riches élégantes de créer leur propre senteur, un parfum Haute Couture, sur mesure. C'est également l 'année où l'on trouve dans sa boutique, rue de la Paix, son nouveau parfum : Jardin de mon Curé.

Levons un bout de rideau et observons ce monde d'autrefois, à travers les textes et les images de La Grande Dame.La-Grande-Dame-1896-2.png

L'élégance en toutes choses est la reine du monde. Mais il ne faut pas voir en elle un produit spontané comme les herbes folles qui poussent au printemps sur la colline et la vallée.

Pour être élégante, il ne suffit pas d'être parée des plus beaux atours, il faut aussi qu'en toute sa personne et dans les plus menus détails la femme apporte une recherche, un soin particuliers. Il faut que de tous ses vêtements s'exhale un parfum discret et délicat. La femme raffinée de notre époque doit fleurer bon, il faut que son passage laisse un sillon délicatement embaumé.

 

La-Grande-Dame-1896-4.png

 

 

 

Le parfum qui s'échappe des dentelles et des rubans, qui enveloppe le corps et rayonne autour de la personne qui le porte, lui communique l'élégance et la distinction.

Dans les plis vaporeux des étoffes l'odorat devra percevoir plutôt que sentir un parfum délicat, un arôme discret, mais captivant et attractif ; là est la partie essentielle en l'art de plaire.

Dans l'ourlet des jupons on renferme l'extrait de la fleur préférée. C'est un vrai poème, ce frissonnement de soie et de dentelle d'où s'exhale le parfum symbolique qu'adopte chaque femme et dont Guerlain, notre grand parfumeur, a seul le secret, combinant et dosant les essences au goût de chacune de nos raffinées élégantes.

 

Les parfums, subtiles émanations des choses, âmes en quelque sorte immatérielles de la matière, voltigent autour de nous ; invisibles et présents, ils nous entourent, nous pénètrent et créent autour de nous une atmosphère nouvelle que nous pouvons modifier à chaque instant, tour à tour suave et douce, pleine de molles langueurs ou d'excitations nerveuses.

 

La-Grande-Dame-1896-3.png

 

Le parfum complète la femme, il l'achève, il la sacre Parisienne, il fait partie d'elle-même, il en devient comme l'émanation naturelle, parce qu'elle lui communique un je ne sais quoi de sa personnalité – qui la fait reconnaître – une entre toutes !

 

Ce parfum ne peut être celui de tout le monde ; chaque femme doit avoir le sien, qu'elle fait composer pour elle, selon son tempérament et ses goûts, qui est son secret.

On obtient ce parfum personnel par certains mélanges d'essences diverses, dont Guerlain, notre grand parfumeur, a seul le secret, combinant et dosant les essences au goût de chacune de nos raffinées élégantes. C'est à lui en effet que nos  Parisiennes demandent de leur composer cet arôme personnel, fin et discret, qui les fait reconnaître, et est pour elles un brevet d'élégance.

 

Guerlain-15-rue-de-la-Paix.png

 

La rue de la Paix est un coin de Paris les plus curieux en cette fin de saison où toutes les occasions de toilettes et de luxe éclatent à la fois. Les bals, les garden-parties, les grandes journées d'Auteuil et de Longchamp, la fête des Fleurs, les grands mariages, brillants épilogues des fêtes de printemps, puis les préparatifs de voyages, sont pour nos filles d'Eve autant de prétextes à coquetteries.

C'est pour ces multiples occasions qu'elles viennent chaque jour, dans cette rue privilégiée, choisir des parures nouvelles que les grands maîtres du goût et de la mode créent à leur intention. Les plus jolies Parisiennes et les plus riches étrangères s'y croisent et s'y coudoient ; elles vont chez Worth demander au grand virtuose leurs toilettes du soir et montent ensuite chez Virot choisir leurs élégants et coquets chapeaux de Casino ; puis elles vont chez Guerlain apprendre le secret de rester toujours fraîches et jeunes, et choisir le parfum discret que le savant chimiste, avec cette recherche très régence qui lui est particulière, prépare pour chacune d'elles, donnant ainsi à chaque femme un attrait différent, un charme spécial qui lui fait ressembler davantage encore à ces fleurs idéales, dont elles incarnent ainsi la vivante image.

 

Notre savant distillateur Guerlain sait si bien donner ces senteurs exquises que la nature prodigue aux véritables fleurs, que toutes nos femmes raffinées ainsi parfumées ressemblent à des fleurs vivantes, dont chaque mouvement laisse échapper quelques parcelles de ces délicates senteurs.

 

Toute femme aime à retrouver l'essence des parfums de luxe et de la haute élégance dans son linge, dans ses vêtements et dans l'air ambiant de ses appartements. Poudre des sachets à l'héliotrope, à la violette, au camanga et à la verveine, extraits du Chypre et du Jicky ingénieusement répandus par le vaporisateur.

 

Les clientes de Guerlain ont également, sur ses conseils, adopté pour leurs ablutions quotidiennes l'eau de Cologne hégémonienne ou l'eau de Cologne russe, qui imprègne l'épiderme d'un parfum délicat et pénétrant si salutaire à notre hygiène et à notre beauté, et par conséquent à nos succès.

 

Les eaux de toilette sont très nombreuses et très diverses aujourd'hui, et parmi lesquelles il est important de savoir choisir.

Elles purifient le milieu dans lequel nous respirons, puis elles tonifient la peau, en entretenant chez elle la souplesse et la fraîcheur. Pour obtenir ce résultat, additionner l'eau tiède des ablutions quotidiennes de l'eau de toilette que l'on aura choisie. La teinte légère qui trouble la limpidité du liquide naturel suffira pour indiquer que l'on a rencontré la mesure voulue.

Si l'on n'a pas un goût particulier, tu peux prendre à peu près indifféremment l'hydrol aromatique, l'eau hégémonienne, et mieux encore peut-être l'eau de Cologne russe.

Si, par aventure, les senteur indiquées ne donnaient pas à l'eau une tonalité suffisante, on peut y ajouter quelques gouttes – cinq ou six tout au plus – d'extrait de benjoin. Je ne sais rien de meilleur pour raffermir la peau, en resserrant ses pores, et pour éviter le mortel fléau des rides envahissantes.

 

La lotion Guerlain pour la chevelure, parfumée à la violette, réunit toutes les conditions d'hygiène et d'élégance ; son arôme délicat et discret la fait préférer entre toutes par les femmes de goût.

 

Pour les essences, on obtient un excellent résultat avec le vaporisateur. La mondaine soucieuse des menus soins de sa précieuse personne, avant de sortir de son cabinet de toilette, se fera vaporiser, par sa femme de chambre, le corsage, la nuque, le chapeau, l'envers de ses jupes et de son vêtement. Elle emploiera aussi des flanelles parfumées fixées à l'intérieur des doublures, une spécialité de notre savant parfumeur qui en prépare pour les armoires à linge, les boîtes à chapeau, à gants ou à mouchoirs.

 

La-Grande-Dame-1896-1.png

 

Imprégnée du nouveau parfum de Guerlain pittoresquement baptisé : le Jardin de mon Curé, il n'est pas de femme qui ne soit irrésistible. Extrait concentré d'une exquise senteur, où se concentrent, avec force et douceur, les plus suaves arômes du printemps, ce parfum est pour nos élégantes le complément obligé de toute tenue soignée.

 

Publicite-Jardin-de-mon-Cure.png

Jardin de mon Curé, présenté par la maison Guerlain en 1895, est le premier parfum composé par Jacques Guerlain, celui qui créera trente ans plus tard Shalimar. C'est un parfum floral, élaboré à partir de composants naturels, dont le nom évoque un jardin de simples, planté d'arbres fruitiers, de vigne, de fleurs et d'herbes médicinales.

41.jpg

Flacon de 1910

 

 

Texte et images de mode d'après la revue La Grand Dame, Revue de l'élégance et des arts, de 1894 à 1896


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans Parfums
commenter cet article
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 00:07

2005-2008 Mondino L'Air du Temps

 

L'Air du Temps.

Un parfum dans l'air du temps, intemporel et indémodable. Un parfum qui nous invite à sentir le souffle du temps, sa mélodie, à vivre intensément l'instant présent.


L'Air du Temps Nina Ricci

 

Selon Robert Ricci, créer un parfum est «un acte d'amour», par lequel il souhaitait « donner à la réalité les couleurs du rêve ». .

En donnant naissance à L'Air du Temps, n'a-t-il pas réussi à donner à un parfum la couleur du temps, telle la robe merveilleuse de la princesse Peau d'Ane  ?

 

L'Air du Temps est un parfum très féminin.

La fragrance, tout comme son flacon,  évoque un univers romantique, empreint de rêve et de poésie. Raffiné, délicat, il est tout de douceur et de tendresse.

 

C'est le parfum de la femme-fleur.

 

 

 

 

 

Naissance de « L'Air du Temps »

 

Nina-et-Robert-Ricci-copie.jpg

Robert-Ricci-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La maison de haute-couture Nina Ricci fut fondée en 1932 par Robert Ricci et sa mère Nina, et c'est en 1946 qu'elle s'ouvre au domaine de la parfumerie.

 

L'Air du Temps 1948

 

1948. En ces années d'après-guerre, on savoure une liberté retrouvée, et on a soif de paix, de légèreté et d'insouciance.

 

Il imagine en association avec le parfumeur Francis Fabron un parfum léger, en accord avec les rêves de son temps, et à l'opposé des senteurs capiteuses en vogue à l'époque.

C'est ainsi que naît L'Air du Temps, légende de la parfumerie française, symbole éternel de paix.de liberté et d'amour

 

 

 

 

La fragrance

 

« Délicat, jeune, romantique et sensuel, L'Air du Temps est un parfum vivant, bien équilibré et cohérent depuis ses notes de tête jusqu'à ses notes de fond attirantes. L'Air du Temps diffuse un mystérieux pouvoir de séduction. »(Robert Ricci)

 

Carnation 2 by bing125-DeviantArt

Gardenia_by_CSnyderDeviantArt.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RoseInMyDream-by-WindyLife-DeviantArt.jpg

Composé d'un délicat bouquet de fleurs naturelles, mis en valeur par l'ajout d'une essence de synthèse, le salicylate de benzyle, qui lui apporte de la rondeur.

 

En note de tête : oeillet, bergamote et gardénia.

En note de coeur : rose et jasmin.

En note de fond : iris et santal.

 

 

 

 

Le flacon

 

Le premier flacon, dessiné par le sculpteur Juan Rebull, représentait un soleil rayonnant en cristal, dont le bouchon était orné d'une colombe.

Flacon-L-Air-du-Temps-1948.jpg

 

C'est en 1951 qu'est créé le célèbre flacon « Aux deux Colombes », imaginé par Robert Ricci et réalisé par Marc Lalique.

 

Deux colombes blanches viennent s'enlacer tendrement au sommet d'un aérien flacon de cristal.

Cette robe de cristal raffinée et délicate habille le parfum avec grâce et douceur, et les colombes inspirent les valeurs d'amour, de pureté et de paix qu'a voulu associer Robert Ricci à son parfum.

L-Air-du-Temps-1951.jpg

 

Images du parfum

 

 

L-Air-du-Temps-1963-1964.jpg

 

L-Air-du-Temps-1983-1984.jpg

 

L-Air-du-Temps-1989-Hamilton.jpg

 

L-Air-du-Temps-Hamilton-1972-1984.jpg

 

 

Spot-l-Air-du-Temps-2011.jpg

 

 

Sources :

 

Site de la maison Nina Ricci

Elisabeth de Feydeau

Journal des Femmes

Museu del perfum

L'Express Styles

Au féminin.com

OsMoz

Elle.fr

Perfume Shrine

 

 

Publicités anciennes sur :

Hprints.com

http://fr.hprints.com/haute_couture/Nina_Ricci/378-0.html

 

Images des fleurs sur Deviant Art

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans Parfums
commenter cet article
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 15:16

 

shalimar_guerlain-copie.jpg

 

 

Shalimar est un parfum à la rencontre de l'Orient du XVIIeme siècle et de l'Occident des années folles.

Parfum culte reconnaissable entre tous, c'est le parfum de l'amour éternel et du désir, parfum des mille nuits. Il est raffiné et élégant, ultra féminin, tendre, ensorcelant, romantique, sensuel, et laisse un sillage mystérieux et envoûtant derrière la femme qui le porte.


Shalimar  incarne la femme des années vingt éprise de liberté et rêvant de voyages en Orient.

 

En 1926, peu après sa sortie, la publicité le présentait ainsi : "Guerlain a capturé le souffle du désert dans le parfum de Shalimar."

 

années 20

 

Jacques Guerlain créa ce parfum en 1921 à partir du fameux Jicky composé par son oncle Aimé en 1889, en lui ajoutant de l'éthylvanilline, essence de synthèse, qu'il parfait ensuite  pour en faire un chef-d'oeuvre du parfum.

Jacques Guerlain dira : "Porter Shalimar, c'est laisser ses sens prendre le pouvoir".

 

Il avait créé là le premier parfum oriental, aux senteurs enivrantes et capiteuses, né en ces années folles où l'exotisme et l'Orient sont en vogue.

 

 

Jacques-Guerlain.jpg

 

 

15-rue-de-la-paix-guerlain-1923-copie-2.jpg

 

 

En sanskrit, Shalimar signifie "le temple de l'amour". C'est le nom des jardins dans lesquels, il y a de cela quatre siècles,  l'empereur moghol Shâh Jahân et sa bien-aimée Mumtâz Mahal aimaient se mettre à l'abri des regards.

Ce jardin fabuleux possédait trois terrasses, des pavillons, des bassins, et des centaines de fontaines. La végétation y était luxuriante et parfumée : orangers, jasmins, amandiers, manguiers, rosiers, en jalonnaient les allées.


Quand la princesse meurt prématurément en donnant naissance à leur quatorzième enfant, le shah fit construire tout près des jardins le Taj Mahal  afin d'immortaliser son amour.


 Mausolée fabuleux, le Taj Mahal est un véritable palais de marbre blanc, telle "une larme solitaire posée sur la joue du temps" (Rabindranath Tagore).


 

Couple-princier-Inde.jpg

 

 

Sunrise_on_Taj_Mahal_II_by_xarlottphotos.jpg

 

 

Le flacon de Shalimar a été dessiné par Raymond Guerlain.


Il offrit à son parfum une robe de cristal raffinée et élégante inspirée des fontaines de Shalimar.

Son bouchon prend la forme d'un éventail à la transparence bleutée évoquant l'eau des jardins. Ses fils de soie sont lissés à la main, et son col est scellé à la cire.

L'étiquette elle-même rappelle les motifs muraux du Taj Mahal.


Fabriqué à la main dans les cristalleries de Baccarat, le flacon demeure une pièce de collection.

 

jardin-et-fontaine-copie-1.jpg

 

 

guerlain-flacon.jpg

 

 

En 2010, la créatrice de bijoux Jade Jagger modernise le flacon en simplifiant ses formes tout en lui conservant sa silhouette et son esprit d'origine.


 

Jade-Jagger.jpg

Shalimar-ancien-et-nouveau-flacon-copie-1.jpg

Shalimar fut créé en 1921 mais il n'a été présenté au public qu'en 1925, à l'occasion de l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs de Paris, au Grand Palais.

Le parfum y rencontre un immense succès qui s'étendra vite  à travers le monde.

 

expo-1925-copie-1.jpg

 

 

Shalimar est un subtil mélange de senteurs florales et de notes ambrées et boisées. Il évoque les senteurs d'une nuit d'été.


Un départ frais et hespéridé de bergamote, citron et bois de cèdre, laisse place à la douceur de la vanille veloutée et ambrée, et aux accents enveloppants et poudrés de l'iris,  du jasmin et de la rose. Puis s'y ajoutent la note gourmande de la fève tonka, l'encens, le baume du Pérou et le benjoin.


 

Publicites.jpg

 

  Premier-flacon-copie-1.jpg

 

Publicite-1964-copie.jpg

 

H19 guerlain 1977-copie-1

 

1984-1986-copie-1.jpg

 

Natalia-Vodianova.jpg

 

 

Sources et liens :

 

Guerlain.com

Joyce.fr

Poivre Bleu

Elisabeth de Feydau's news

Beauté-test.com

Fashion Night Coast

Esprit de parfum

Journal des femmes.com

Au parfum.com

Blue Gardénia

Couleur parfum

Museu del Perfum

Feminimix

Paris en Images

Guerlain Perfume Bottles

Vintage Ad Browser

 

Beauté du siècle, collectif, Ed. Assouline, 2000

Une histoire mondiale du parfum, collectif sous la direction de Marie-Christine Grasse, Ed. Somogy, 2007

Le parfum des origines à nos jours, par Annick Le Guérer, Ed. Odile Jacob, 2005

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans Parfums
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 01:27

 

 

Marilyn-Monroe-Chanel.jpg

 

 

Chanel No.5 est sans doute le parfum le plus célèbre et le plus porté au monde. Et pourtant combien d'entre vous en reconnaitriez la senteur ?  


Mythique et intemporel, un brin rétro, il incarne féminité et sensualité, glamour, luxe et élégance.

Selon Diana Vreeland, la grande journaliste de mode, il est « le parfum idéal pour une femme. Chacune peut le porter partout et à tout moment ».

 

 

Gabrielle-Chanel-1937.jpg

Gabrielle "Coco" Chanel (photo de Horst, 1937)

 

 

Naissance du Numéro 5


En 1921 Gabrielle « Coco » Chanel souhaitait lancer sa marque de parfum. Elle choisit pour cela Ernest Beaux, parfumeur de la Cour des Tsars de Russie, à qui elle demanda de créer une fragrance unique et ne ressemblant à aucune autre, « un parfum de femme à odeur de femme ».


Contrairement aux parfums en vogue à l'époque, ce parfum ne reproduit pas l'odeur d'une fleur. Il est entièrement artificiel et fait sur mesure, comme une robe, ainsi que le souhaitait Coco : "Un parfum artificiel, je dis bien artificiel comme une robe, c'est-à-dire fabriqué. Je suis un artisan de la couture. Je ne veux pas de rose, de muguet, je veux un parfum qui soit composé."

Chanel No.5 marqua d'ailleurs le commencement d'une union entre le monde de la couture et celui du parfum.

Pour créer le Numéro 5, Ernest Beaux se serait inspiré de celui qu'il avait créé en 1913 pour célébrer le tricentenaire de la dynastie des Romanov : le Bouquet de Catherine, en l'honneur de l'impératrice du même nom.

Après avoir connu la guerre avec l'armée russe non loin de la mer Blanche, il imagina pour ce nouveau parfum reconstituer "la sensation unique qu'il avait éprouvée au-delà du cercle polaire en humant le parfum d'extrême fraîcheur émané des fleuves et des lacs sous le soleil de minuit."*


 

Chanel-et-Beaux.jpg

Gabrielle Chanel et Ernest Beaux

 


 Fragrance

 


Parfum troublant et déroutant aux multiples facettes, il laissera chez chaque femme qui le porte un sillage différent.


Certains ne le sentent pas, comme s'ils ne différenciaient pas le parfum de l'odeur de la femme qui le porte, ainsi que l'avait rêvé Coco.


Quand les uns le trouvent puissant et trop fort, les autres le diront plutôt doux et tendre.

La fragrance est difficile à définir, on ne reconnaît pas tout de suite le No.5 comme on peut le faire pour beaucoup de parfums dont on se lassera vite. Jacques Polge, le nez de Chanel, affirme que cet « équilibre entre une présence et un mystère » explique la durée du No.5.

 

 

Lithographie Chanel 1921

Mademoiselle Chanel et le parfum N°5 - Lithographie de Sem, 1921 © ADAGP

 

 

Composition et fabrication du parfum


Gabrielle Chanel décrivait le Numéro 5 comme « un bouquet de fleurs abstraites », faisant appel à beaucoup de notes florales sans en rappeler précisément aucune.


C'est un parfum floral, légèrement poudré et aérien, dont les senteurs principales sont le jasmin, la rose et l'ylang-ylang, avec une touche de néroli et de bois de santal. A cela s'ajoutent les notes animales du musc et de la civette.

Au total, le Chanel No. 5 ne compte pas moins de 80 ingrédients de la plus grande qualité et aux senteurs incomparables.

A cette composition, Ernest Beaux y associa des aldéhydes de manière révolutionnaire.

Il parvint à fixer ces substances synthétiques puissantes mais instables, rendant le parfum abstrait et lui conférant au parfum plus de tenue et une plus grande difusion.


Le No.5 ne paraît pourtant pas synthétique. « Il rappelle votre propre odeur », « chaleur, douceur et intimité », comme « une présence » réconfortante qui vous prendrait par les épaules. « On ne sait plus s'il masque ou révèle votre propre odeur », « il est comme une frontière invisible » entre vous et l'extérieur, « une seconde peau ».**

La composition du fameux parfum a quelque peu évolué depuis sa création, et la version d'aujourd'hui semble moins « habillée ».

 

 

Image-18-copie-1.pngCueillette du jasmin -  Source : Chanel.com

 

Image-15-copie-2.pngCueillette des roses -  Source : Chanel.com

 

preparation-4.pngSource : Chanel.com

 

preparation-2.pngSource : Chanel.com

 

preparation-3-copie-1.jpg

  Source : Chanel.com

 

preparation-1.pngSource : Chanel.com

 

 

Le flacon


Coco Chanel dessina elle-même le flacon. Elle souhaitait pour son parfum un flacon tout simple, car le contenu devait rester le plus important. Il sera donc sobre, en verre épuré et estampillé d'une étiquette noire et blanche qui incarne l'élégance de la marque.


Le flacon du No.5 évolua au fil des années, le verre s'est épaissi et le bouchon s'est élargi, mais il conserva son élégante simplicité.


Il est depuis sa création préparé méticuleusement à la main, et cacheté à la cire.

 

flacons.jpg

  Evolution du flacon - Source : Chanel.com

 

 

Warhol-Chanel.jpg

Andy Warhol "Ads : Chanel", 1985

 

 

Le nom

 

L'histoire dit que parmi les échantillons de parfums présentés par le parfumeur, Gabrielle Chanel choisit le n°5 et décida de lui laisser ce nom, "afin qu'il lui porte chance".


 

Les images du parfum 


Chanel-5---Publicite-1942.jpgPublicité 1942

Chanel-n-5-Publicite-1959.png

Publicite-Chanel-2.jpgPublicité 1959


En 1954, Marilyn offre au parfum son meilleur slogan, avouant à un journaliste ne porter la nuit rien d'autre que quelques gouttes de Chanel numéro 5.

 

main-marilyn.jpg


Après cette magnifique publicité gratuite pour Chanel, Coco construit l'image du numéro 5 sur celle de stars du cinéma.

De nombreuses célébrités prêtèrent dès lors leur visage au parfum, dont Ali MacGraw, Catherine Deneuve, Carole Bouquet, Vanessa Paradis et Nicole Kidman. Plus récemment, c'est Audrey Tautou qui incarne le Numéro 5.


 

Ali-Mc-Graw-Chanel.jpg

  Ali Mac Graw (photo par Jérôme Ducrot, 1966)

 

Catherine-Deneuve-Chanel.pngCatherine Deneuve (photo par Richard Avedon, 1973)

 

Carole-Bouquet-Chanel.pngCarole Bouquet (photo par Dominique Isserman, 199)

 

Vanessa-Paradis-Chanel.jpg

  Vanessa Paradis (spot de Jean-Paul Goude, 1992)

 

Nicole-Kidman-Chanel.jpg

  Nicole Kidman (photo par Hugh Stewart, 2005)

 

Audrey-Tautou-Chanel.jpgAudrey Tautou (photo par Dominique Isserman, 2009)

 

 

 

Et si vous vous vouliez savoir où mettre ce parfum, Coco vous répondrait : "là où on veut être embrassé".

 

 

Publicite-Chanel-4.png

 Estella Warren, spot Le Chaperon rouge(Luc Besson, 1998)

 

 

 

 

Sources :

 

Photo de Marilyn Monroe : Ed Feingersh, 1955

Wikipedia

Tout en Parfum

Chanel.com

Womum

LuxSure

Joyce.fr

Métropolis sur Arte, avec quelques spots TV

Ma collection

Poivre bleu 

**Julien, dans son commentaire de l'article de Poivre Bleu

Le parfum des origines à nos jours, par Annick Le Guérer, Editions Odile Jacob

Beauté du siècle, , collectif, Editions Assouline

*Chanel, par Jean Lemayrie, Editions de la Martinière

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans Parfums
commenter cet article