Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 13:55

 

Tomb_of_Nakht_-_three_musicians.png

 

Les vêtements des anciens Egyptiens étaient avant tout fonctionnels et adaptés au climat, destinés les protéger de la chaleur et de la brûlure du soleil.

 

Le lin était l'étoffe privilégiée, considéré comme plus sain et plus facile à entretenir que le coton. De plus, il se révèle plus frais quand il fait chaud, et protège mieux du froid quand les températures diminuent. La laine quant à elle était très rarement employée car d'origine animale et donc jugée impure.

Le lin tissé par les Egyptiens était de qualité très fine pour les pharaons et les nobles, plus grossier pour le peuple. 

Les étoffes les plus réussies, c'est-à-dire les plus fines et les plus souples, jusqu'à la transparence, sont réservées à l'usage des reines.

La robe était généralement faite de lin blanc, et parfois des tissus décorés de motifs de couleur ornaient le tout. Les teintures, issues du Proche-Orient, restèrent peu utilisées.

 

Les esclaves et les suivantes n'avaient pas le droit d'utiliser les mêmes costumes que leurs maîtresses. Elles portaient généralement une longue robe étroite et à manches serrées, parfois plus large à l'occasion des fêtes. Souvent, leur costume consistait tout simplement en un collier et une ceinture de perles.

 

Evolution du costume :

 

Avant le Nouvel Empire, les toilettes des Egyptiennes n'évoluèrent guère.

Les robes étaient longues et étroites, moulant leur corps,  s'arrêtant en-dessous de la poitrine et  retenues aux épaules par une ou deux fines bretelles, qui révélaient parfois le sein droit, ou bien la poitrine toute entière. Les bretelles pouvaient être plus larges, croisées entre les seins ou les couvrant.

 

moyen-empire--12e-dynastie.gif

ancien-empire-3e-dynastie-copie-1.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au Moyen Empire, les robes devinrent de plus en plus fines, découvrant de plus en plus les seins. Parfois, les femmes se couvraient par-dessus le tout d'une résille à motifs. 

 

Robe-du-Nouvel-Empire.jpg

egypte-4078-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sous le Nouvel Empire, les Egyptiennes adoptèrent d'élégantes robes longues plissées et évasées. Sophistiquées et à demi-transparentes, elles mettaient en valeur la beauté de leur corps. Ces vêtements élégants restent toujours très simples et très pratiques, et c'est l'art du plissé qui apporte le raffinement : il peut être très fin, rayonner "en soleil", ou encore s'épanouir en de larges masses de tissus.

Le lin devient plus fin, plus travaillé, et il peut être agrémenté de perles ou de fils d'or, ou encore de broderies.

En même temps, les Egyptiennes se couvraient de plus en plus, tendant à superposer plusieurs vêtements.

Elles couvraient leurs épaules d'une tunique ouverte, à laquelle pouvait s'ajouter une chemise ou une veste légère, ou portaient une sorte de tablier qui retombait sur le devant jusqu'aux pieds. Parfois, c'est un châle à franges qui recouvrait l'épaule gauche, laissant découverts l'épaule et le bras droit.

Certaines avaient une préférence pour les manches longues, qui étaient elles aussi longues et plissées, évoquant les ailes d'un oiseau.

 

16AkhenatonNefertariFace-copie-1.jpg

toutankhamon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les vêtements portés étant toutefois toujours d'une grande simplicité, la recherche et le luxe vont se porter sur la multitude de bijoux dont les belles Egyptiennes se couvrent et vont remplir leur vaste cassette. 

 

Les chaussures :

 

Tandis que dans les classes populaires, les paysans et ouvriers marchaient le plus souvent pieds nus, le port de chaussures était dans l'aristocratie une sorte d'obligation sociale et un luxe, signe de raffinement.

Les nobles apportaient donc un soin particulier à la beauté de leurs sandales.

Leurs formes étaient variées, pointues et relevées au bout, ou encore recourbées.

Elles étaient confectionnées avec des feuilles de palmier, des tiges de roseau ou de de papyrus tressées, et plus rarement de lanières de cuir entrelacées.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fabienne 16/09/2013 08:02

Les Egyptiens de l’Antiquité semblaient avoir une bonne longueur d’avance sur tous les autres peuples. Ils étaient de véritables génies en matière de construction et une référence en matière de
raffinement et d’élégance. Les femmes égyptiennes sont réputées pour leur grande beauté. C’est parce qu’elles savaient se mettre en valeur avec leur maquillage, leur coiffure et leurs parures.

Mélanie 16/09/2013 19:49



Oui, c'était une grande et belle civilisation.



lallou 02/08/2012 12:33

Superbe artticle, très bien documenté, j'y ai appris une tonne de choses (de quoi ressortir ma science à toute occasion) :)
Merci beaucoup !!!

Mélanie 02/08/2012 20:38



C'est toujours avec plaisir que je partage mes trouvailles !



Ghislaine 10/03/2012 12:12

Votre article paru sur l'Égypte antique est remarquable !

Merci pour ces illustrations et ces informations qui sont

très fidèles à l'historique de cette Époque .

Mélanie 10/03/2012 16:42



Merci pour ces beaux compliments et pour votre visite !



veste femme 27/02/2012 11:19

La civilisation égyptienne antique était tout de même bien évoluée. Et ils respectaient de plus la vie animale en évitant d'utiliser des matériaux de cette origine !

Mélanie 27/02/2012 18:56



L'Antiquité me surprendra toujours !