Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 21:07

 

 

 

 

Perfumeria--Spain--1929-.jpg

 

Pour terminer en beauté ce voyage dans le temps aux Années Folles, admirons aujourd'hui ces objets qui tenaient une place privilégiée sur la coiffeuse ou dans le sac à main des coquettes.

 

Dorin-of-Pari-s-rouges---Beauty-s-Palette--1-copie-1.jpg

 

Poudrier-en-argent-Allemagne-1920s.jpg

 

Poudriers-1920s.jpg

 

Pond-s-Extract-Co.-s-Pond-s-Cold-Cream-and-V-copie-1.jpg


 

Après la guerre, d'importants progrès dans les domaines pharmaceutique et chimique favorisèrent le développement du marché de produits de beauté dans le monde entier.

 

L'américain Maurice Levy, en concevant un ingénieux étui métallique, permit l'utilisation au quotidien du rouge à lèvres. Paul Baudecroux invente en 1927 le premier rouge indélébile, le Rouge baiser.

 

Max Factor, perruquier et chimiste polonais, élaborait des produits cosmétiques : poudres compactes, rouges à lèvres, présentés dans des étuis joliment décoratifs. En les proposant aux maquilleurs du cinéma, ses produits connurent rapidement un grand succès.

 

Luxor-Rouge-Parfait-1923.jpg

 

Coty---CotyTan--1929-.jpg

 

Coty-s-Cosmetics---Coty-Trinity-of-Beauty--1928-.jpg

 

Bientôt, toute femme à la mode se devait de posséder ces nouveaux accessoires.

Les revues de mode de l'époque évoquent une femme élégante aussi bien dans la vie personnelle comme au travail, une femmes qui prend soin d'elle et qui a recours aux produits de beauté. C'est ainsi que Coco Chanel décrit sa cliente : « une femme active ayant besoin d'être à l'aise dans sa robe ».

Les compagnies cosmétiques s'adaptent à cette tendance et fabriquent des accessoires repensés, destinés à être transportés dans les sacs à main : miroirs, poudriers, rouges à lèvres, parfums.

 

« Aujourd'hui, presque toutes les femmes se fardent», écrit en 1926 Titaÿna dans La Femme de France« La jeune ouvrière, la petite-main, la dactylo ont toutes dans leur sac, le noir, le rouge, le bleu indispensables, à l'heure actuelle, à toute femme qui respecte son visage ».

 

Rigaud-s-Mary-Garden-Perfume---First-the-Rouge-and-then.jpg

Magic-Beauty-1922.jpg

Roystone-s-compact-.jpg


Boncilla-Laboratorie-s-Boncilla-Cosmetics---Boncilla-Be.jpg

Dans le même journal, en 1923, Pierre Trévières décrit sa vision de ces coquetteries :

« Dans un thé à la mode, au dancing, dans un salon, en visite, parmi les secousses heurtées du taxi, voire en métro, c'est l'ascension rapide de la petite glace, l'ouverture du sac moiré, et de suite mille gestes hâtifs, pressés : la houpette de poudre ! Un peu de poudre, un peu de rose, le bâton de rouge lentement, voluptueusement sur les lèvres.  

« On crée des poudriers délicieux, ruisselants de soieries, givrés d'argent ou ciselés, illustrés de devises pittoresques : « Pour ton petit nez », « Rien qu'un nuage », « A toi le pompon », « Un souffle, un rien » …

« Le grand style nous offre même ces somptueux appareils où le bâton de fard en son étui nacré cerclé d'or se relie au poudrier octogonal par une chaînette de platine passée au petit doigt.

On a même baptisé ces boîtes de Pandore : « Boîtes à beauté » ou Vanity-case. »

 

24-Photoplay-june-1927-sm.jpg

 

The-perfume-of-this-winter---Vogue--1927--copie-1.jpg

 

 

Luxor-Limited-s-Krasny-rouge---Krasny-the-new-Russian-N.jpg

 

Make-Up-Womens-Skincare--USA--1920-.jpg

 

Rigaud-s-rouges---Rouge-fragrant-with-Parfum-Mary-Garde.jpg

Pour finir, je vous offre ce petit texte de Colette extrait d'un article publié en 1927 dans Fémina :

 

 La groseille est pour la blonde ;

La framboise est pour la brune ;

La pêche est pour la châtaine ... 

 

Les noms de fards inventés par Lucien Lelong : ces noms, ces couleurs de fruits, cette onctueuse crème chair-de-banane, et l'huile d'un vert doré de chartreuse, et le lait, et des savons gros comme des pains d'épice, et les bâtons rouge-cerise, rien de tout cela ne se réclame de la gourmandise ?

« Ce ne sont que des jouets de femmes, Bel-Gazou, et des friandises pour la peau, pour le teint des femmes ».

Bel-Gazou ignorera toujours le temps où la poudre de riz imitait la farine, où le rouge équivalait à une attaque d'apoplexie, où le fard gerçait les lèvres. Il s'agit aujourd'hui d'artifices ingénieux, à toute heure inoffensifs et quotidiens, comme la nourriture.

« Poudre-toi donc, jeune femme, fruit, aile diaprée, mouvant, décevant sable, pétale ! Poudre-toi, superpose à ta douce peau le nuage qui la colore comme la pudeur, comme la lutte, comme la joie ! Poudre-toi : voici neuf poudres que Lucien Lelong inventa pour toi ! Neuf : c'est assez, ce n'est pas trop, car il existe des brunes si vertes, et des rousses si carminées … Neuf : une pour chaque Muse. Neuf : quelques-unes portent des noms de femme, « Rose du jour », « Rose du soir », noms de princesses jumelles, captives dans les jardins de Bagdad.

Poudre-toi donc, jeune femme, hardiment, en nappe égale, à larges touches et non à petits coups. Va-t-en, dûment poudrée, retrouver celui à qui tu plais. Il te humera comme une fleur chargée de son pollen, et sur ta joue sa bouche dessinera l'empreinte périssable de son baiser. »

 

 

Pompeian-Bloom-s-rouge--1926.jpg

 

Roystone-s-compact-was-also-made-for-rouge.jpg

 

Sources :

 

Histoires de la beauté, par Georges Vigarello, Editions du Seuil, 2004

La beauté du siècle, collectif, 2000, Editions Assouline

La mode de années 1920 en images, par Charlotte Fiell et Emmanuelle Dirix, Editions Eyrolles, 2011

 

Images :

Image 1 : Perfumeria Calber - 1929

Image 2 : Dorin's Rouges – Beauty’s Palette - 1922

Image 3 : Poudrier en argent - Allemagne

Image 4 : Poudriers

Image 5 : Détail de publicité -Pond’s Cold Cream and Vanishing Cream – 1925

Image 6 : Luxor Rouge Parfait - 1923

Image 7 : Coty Tan - 1929

Image 8 : Coty’s Cosmetics – 1928

Image 9 : Rigaud’s Mary Garden Perfume –1920

Image 10 : Détail de publicité - Magic Beauty - 1922

Image 11 : Roystone's compact

Image 12 : Boncilla Laboratorie’s Cosmetics – 1923

Image 13 : Kissproof, Delica's Laboratories - 1927

Image 14 : The perfume of this winter - Vogue - 1927

Image 15 : Luxor Limited’s Krasny rouge – 1927

Image 16 : Vivaudou - 1920

Image 17 : Rigaud’s rouges – Rouge fragrant with Parfum Mary Garden - 1920

Image 18 : Détail de publicité - Pompeian Bloom’s rouge – 1926

Image 19 : Roystone's compact

Image 20 : Détail de publicité - Pond’s Cold Cream and Vanishing Cream – 1920

Image 21 : Détail de publicité - Helena Rubinstein - 1929

Image 22 : Détail de publicité - Pompeian Bloom’s rouge – 1924

 

Pond-s-Extract-Co.-s-Pond-s-Cold-Cream-and-Vanishing-.jpg


1929-Maquillage-Helena-Rubinstein-2.png


Pompeian-Bloom-s-rouge---Natural-coloring-is-of-greates.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie - dans Les années folles
commenter cet article

commentaires

plombier paris 1er 26/01/2015 20:00

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement