Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 10:36

 

 

François Clouet 002-copie-1

 

 

26 avril 1566 : Diane de Poitiers, duchesse de Valentinois, meurt à l'âge de soixante-six ans.


Sans doute morte empoisonnée, par un poison qu'elle se donnait elle-même : l'or. Elle prenait quotidiennement de l'or comme un élixir de Jouvence qui devait lui garantir de rester toujours belle malgré le vieillissement, telle qu'elle l'avait toujours été.


Cette vérité n'est apparu qu'il y a peu, à l'occasion de la découverte de sa sépulture en 2008. Des analyses des tissus et des cheveux montrent une forte concentration d'or, qui l'auraient lentement empoisonnée (lire le Webzine AP-HP).

 

Admirée et aimée des hommes, à commencer par François 1er, pour devenir ensuite la maîtresse de son fils Henri II, de vingt-ans ans plus jeune qu'elle, tandis qu'il était marié à Catherine de Médicis  Elle resta sa favorite durant plus de vingt ans, et fut sa conseillère politique autant que sa maîtresse.

 

Intelligente, cultivée et passionnée, amoureuse des arts, elle avait en outre une grâce et une beauté naturelle, qu'elle veillait à conserver à un âge même où les femmes n'étaient plus censées plaire.

 

Son médecin était Ambroise Paré. Il l'incitait à suivre des règles d'hygiène inhabituels en son temps,quand les médecins pensaient majoritairement que l'eau était néfaste à la santé.

Ce fut là un de ses secrets de beauté à l'époque : elle se lavait, prenant chaque jour un bain froid.

 

Pierre de Bourdeille, dit Brantôme, chroniqueur contemporain de Diane, écrivait :

"J'ai vu Madame la Duchesse de Valentinois en l'âge de soixante-dix ans aussi belle de face, aussi fraîche et aussi aimable comme en l'âge de trente ans ; aussi fut-elle fort aimée et servie d'un des grands Rois et valeureux du monde.

"Je vis cette Dame six mois avant qu'elle mourût si belle encor, que je ne sache coeur de rocher qui ne s'en fut ému. Sa beauté, sa grâce, sa majesté, sa belle apparence étaient toutes pareilles qu'elle avait toujours eu, et sur tout elle avait une très-grande blancheur, et sans se farder aucunement ; mais on dit bien que tous les matins elle usait de quelques bouillons composés d'or potable, et autres drogues que je ne sais pas, comme les bons Médecins et doctes Apothicaires. Je crois que si cette Dame eut encore vécu cent ans, qu'elle n'eut jamais vieilli, fut de visage tant il était bien composé, fut de corps caché et couvert, tant il était de bonne trempe et belle habitude. c'est dommage que la terre couvre ce beau corps."

Extrait des Mémoires du seigneur de Brantôme, d'après l'édition originale de 1666 (Dictionnaire historique et critique, de Pierre Bayle, 1702)

 


Elle aimait monter à cheval, chasser, nager, et ces exercices contribuèrent à conserver longtemps une bonne santé et la beauté qui l'accompagnait.

"La beauté de Diane se conserva long-temps ; elle mettait tous ses soins à retarder les ravages des années, et elle y réussit. "Jamais, disent les auteurs de la Biographie Universelle, Diane de Poitiers ne fut malade : dans le temps des plus grands froids, elle se lavait le visage avec de l'eau de puits : éveillée le matin à six heures, elle montait à cheval, fesait une ou deux lieues, et venait se remettre dans son lit ou lisait jusqu'à midi. Ses traits étaient réguliers, son teint le plus beau qu'il fut possible de voir ; ses cheveux, tantôt bouclés, tantôt relevés en bandeau étaient d'un noir de jais. Brantôme qui la vit peu de temps avant sa mort, assura qu'elle était encore belle.""

(La Mosaïque du midi, de Jean Mamert Cayla, 1839)

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie - dans Femmes
commenter cet article

commentaires

carmadou 16/04/2011 19:53


Manque de chance pour Diane, le roi Henri II est mort avant elle. Catherine de Medicis l’empêche d'assister à ses funérailles, lui demande de restituer Chenonceau, elle est logée au château de
Chaumont certes confortable mais beaucoup moins chic que Chenonceau


Mélanie 16/04/2011 21:24



Triste vie en effet que les dernières années de Diane, ainsi d'ailleurs que celle de Catherine de Médicis ...



Marie 01/04/2011 20:52


C'est vrai que tes articles sont originaux et toujours agréables à lire.
Je crois me souvenir que Diane de Poitiers mangeait beaucoup de pommes aussi.


Mélanie 01/04/2011 21:33



Des pommes ? Il paraît qu'elles sont souveraines pour la santé ... et en plus elles devaient avoir autrement plus de saveurs que celles de nos supermarchés !



*Doudou* 01/04/2011 20:06


Une femme vraiment en avance sur son temps, elle se lavait, avaitune hygiène de vie impeccable! Bravo Diane!!! :)
Merci de l'article et beau week end!


Mélanie 01/04/2011 21:27



Bon week-end à toi aussi !



DarkGally 01/04/2011 00:28


Un vrai bonheur à lire ! Encore plus grande pour la doctorante en histoire que j'étais. Chapeau :)
En plus, j'ai appris un truc ! L'or est un poison (d'un autre côté, vu que je suis fauchée, je suis tranquille de ce côté ^^)


Mélanie 01/04/2011 18:59



Merci pour cette visite. Je suis ravie que ce bout d'histoire t'ait plu !^^



Camille et ses filleries 31/03/2011 12:07


En voilà un bel article, instructif et tellement différent de ce qu'on a l'habitude de lire !


Mélanie 31/03/2011 20:18



Merci, je suis ravie que "ma patte" te plaise.



Melle Dubndidu 30/03/2011 20:30


C'est le genre d'article qui me passionne =)
Tres beau blog, continue comme ca ;)

bises
Anne
http://www.melledubndidu.fr/


Mélanie 30/03/2011 20:32



Merci beaucoup Anne. Merci pour ta visite ! Bises



Aizen 30/03/2011 19:37


Je regarde son portrait et vraiment, je me dis qu'elle est très belle. Elle a cette élégance, la finesse des traits, le charme d'un regard plein d'esprit. C'est dommage qu'elle se soit empoisonnée
à petit feu...je trouve que son destin est un peu triste sur la fin.


Mélanie 30/03/2011 20:30



C'est effectivement une histoire triste ...



Mlle Tortue 30/03/2011 18:34


Voilà pourquoi je ne porte que de l'argent ! ^^ Trêve de plaisanterie, merci pour cette histoire :)


Mélanie 30/03/2011 20:29



Avec plaisir !



lapinup 30/03/2011 13:30


Passionnant cet article !


Mélanie 30/03/2011 14:43



Merci !