Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 10:16

 

 

Image-26.png

 

 

 

Avertissements.

 

Les Essences de fleurs, dont on se sert pour les Cheveux, ne sont point de véritables essences, ce sont des huiles aussi bien que les huiles communes qui servent au même effet, et si on les nomme essences, c'est parce qu'elles sont faites d'une huile qui prend parfaitement bien l'odeur des fleurs, et pour en faire la différence d'avec l'huile commune.

Les huiles communes sont l'huile d'amande douce et l'huile d'Olive que l'on parfume aux fleurs, et desquelles on se sert journellement pour les Perruques.

Mais l'huile que l'on nomme Essence est tirée du Ben qui est une noizette à trois quarrez, et dont l'Amande rend une huile si belle et si douce, qu'elle ne sent quoy que ce soit. De sorte que ne sentant rien d'elle-même, elle prend parfaitement bien l'odeur de la fleur qu'on luy donne, même de la plus délicate et plus foible odeur, et si naturellement qu'il n'y a pas de différence entre l'odeur de la fleur et celle de l'huile, lors qu'on prend soin de la bien travailler.

 

A l'Egard des Essences naturelles, elles sont de véritables Essences, puisqu'elles sortent de la fleur ou du fruit du nom qu'elles portent.

Les Essences naturelles sont, l'Essence de Néroly autrement dit, quintessence de fleurs d'Orange, l'Essence de Cédrat qu'on nomme de Berga-motte, l'Essence de Citron, et l'Essence d'Orange forte ou de petit grain. Celle de Néroly se tire sur l'Eau de fleurs d'Orange, et est produite par le fruit qui est dans la fleur, celle de Cédrat est produite par les zests que l'on tire de l'écorce du Citron de Berga-motte, celle de Citron est tirée du Citron distillé, et celle d'Orange des Oranges distillées.

 

Les fleurs qui nous peuvent servir dans ce climat à faire des Essences et des huiles pour les Cheveux ou Perruques, sont le Jasmin, la fleur d'Orange, la Tubéreuse, la Jonquille et les Roses musquées, dautant qu'elles sont les plus communes et les plus fortes en Odeurs, car toutes les autres ont l'odeur trop foible.

Chacun sçait que c'est la force du Soleil qui donne la force aux fleurs, c'est pourquoy nous ne pouvons pas employer jusqu'aux moindres fleurs comme dans les païs chauds.


 

Manière de faire les Essences de fleurs.

 

Les fleurs quoy que différentes n'apportent pas plus de difficulté les unes que les autres à faire les Essences, car lors que l'on en fait bien d'une fleur on en fait bien de toutes les autres. Voici une manière générale pour toutes les fleurs qui ont de l'odeur.

 

Il faut avoir une caisse de telle grandeur que l'on voudra, le dedans de laquelle sera garny de fer blanc, afin que le bois n'offense pas l'odeur des fleurs et ne boive pas l'Essence qui pourroit égoutter.

Il faut avoir des chassis, c'est-à-dire des cadres de bois qui puissent entrer sur leur plat aisément dans la caisse : le bois en sera de deux doigts d'épaisseur et tout autour du dit chassis il y aura des pointes d'aiguilles.

Il faut aussi avoir autant de toiles que de chassis, ces toiles seront à peu près comme une serviette et un peu plus grandes que les chassis, afin de les pouvoir piquer tout autour desdits chassis pour les tenir étendues dessus, ainsi il est aisé par cette explication de proportionner les toiles aux chassis et les chassis à la caisse.

Ces toiles doivent être de toile de coton, et qu'elles ayent été à une bonne lessive, et ensuite bien lavées dans de l'eau bien claire, et qu'elles soient bien sèches.

Vous tremperez vos toiles en huile de Ben, et leur laisserez boire toute l'huile qu'elles pourront boire. Vous les exprimerez un peu, afin que l'huile ne dégoutte pas, esnsuite vous les étendrez sur vos chassis par le moyen des aiguilles qui sont autour.

 

Vous mettrez le premier chassis au fond de la caisse et des fleurs de Jasmin, ou des fleurs d'Orange, ou enfin celle qui vous plaira, que vous sèmerez également dans le chassis sur la toile, et et remettrez un autre chassis par dessus, vous continuerez ainsi jusqu'à ce que vous ayez mis tous vos chassis, ou que votre caisse soit pleine.

Comme je vous marque que les chassis soient de l'épaisseur de deux doigts, il s'ensuit que les fleurs qui se trouvent entre deux chassis, ne sont point pressées ; et par ce moyen chaque toile a des fleurs dessus et dessous.

Vous laisserez vos fleurs dans les chassis pendant 12 heures. C'est-à-dire les ayant mises le matin vous les retirerez le soir et en remettrez de fraîches, et celles du soir vous les changerez le lendemain matin matin, vous continuerez ainsi pendant quelques jours, jusqu'à ce que l'odeur vous en paroisse assez forte.

 

Vous lèverez alors vos toiles de dessus les chassis, et vous les plierez en quatre, et puis les ayant roulées et liées de plusieurs tours avec une ficelle, afin qu'elles ne s'étendent pas trop, vous les mettrez dans la presse pour en tirer l'huile qui est l'essence en question.

Il faut que la presse de laquelle vous vous servirez soit garnie de fer blanc, afin que l'essence ne s'attache au bois.

Vous mettrez des vaisseaux bien propres sous la presse pour recevoir l'essence, que vous mettrez ensuite dans des phioles ou bouteilles de verre, et elle sera faite.

 

On remarquera qu'il ne se peut faire dans une caisse que l'essence d'une fleur à la fois, car l'odeur de l'une corromproit l'autre ; et les toiles qui auront servi à tirer l'odeur d'une fleur, ne pourront servir pour une autre, qu'elles n'ayent été à la lessive, et qu'elles n'ayent été bien lavées en l'eau claire et qu'elles soient bien sèches.

 

 

Essence de Mille-fleurs.

 

L'Essence de Mille-fleurs est composée d'une partie d'essence de toutes les fleurs, que l'on mêle ensemble, mettant un peu plus de celle qui a l'odeur foible, et un peu moins de celle qui a l'odeur plus forte ; et enfin faisant en-sorte de les assortir si bien, que l'on ne puisse connoître celle qui domine, et elle sera faite.

 

 

Huile d'Olive parfumée aux fleurs.

 

L'Huile d'Olive dont on se sert doit être de la meilleure et de la plus fine que l'on puisse trouver, et c'est celle que l'on appelle huile Vierge, elle ne sent presque rien d'elle-même, ainsi elle prend assez bien l'odeur des fleurs.

Il n'y a point d'autre façon pour luy donner l'odeur que de faire comme l'on a dit à l'Article des Essences.

 

 

Huile d'Amande douce parfumée, et pâte pour laver les mains.

 

Vous pèlerez en l'eau chaude telle quantité que vous voudrez d'Amandes douces, vous les mettrez essuyer à l'air, étant sèches vous les pilerez grossièrement, pour les pouvoir passer au crible.

Vous les mettrez dans une caisse qui sera garnie de fer blanc ou de papier, vous ferez un lit de votre poudre d'Amande épais d'un doigt, et par dessus un lit de fleurs de celles que vous voudrez, puis un autre lit d'Amande et par dessus un lit de fleurs, et vous continuerez ainsi jusqu'à ce que vous ayez employé vos fleurs et votre poudre d'Amande.

Vous y laisserez vos fleurs du matin au soir, ou si vous n'en avez pas en abondance, vous les y laisserez vingt-quatre heures, et les retirerez avec le crible, et en remettrez de fraîches, vous ferez ainsi jusqu'à ce que vous sentiez que vos Amandes ayent bien pris l'odeur.

Ensuite vous aurez des toiles fortes, grandes d'un quartier en quarré, qui ayent été à la lessive, et qu'elles soient bien sèches. Vous mettrez vos Amandes dedans et vous en ferez ainsi des paquets, vous en mettrez deux ensemble plis contre plis, dans la presse pour en tirer l'huile, qui ne manqueront pas d'avoir l'odeur que vous luy aurez donnée, et outre cela les pains d'Amande que vous aurez auront aussi l'odeur des fleurs.Cela est fort bon pour laver les mains, il faut seulement les piler au mortier et les passer dans un sas, et s'en frotter les mains avec de l'eau tiède, on peut y mêler si l'on veut un peu de poudre d'Iris, c'est cette pâte qu'on appelle la pâte de Provence, ou pâte de Jasmin ou de fleurs d'Orange.

 

Il faut observer que tant pour les Essences que pour les Huiles, les toiles ou la pâte doivent demeurer dans la presse du moins trois heures pour rendre leurs huiles.

 

 

Essence de Néroly.

 

L'Essence de Néroly se trouve sur l'eau de fleurs d'Orange, parce qu'elle sort du fruit qui est dans la fleur, et qu'il ne se tire de cette Essence que par petite quantité, ainsi il faut faire beaucoup d'eau pour en avoir une once.

Voicy comment on la recueille, lors que votre eau de fleurs d'Orange se distille, il la faut recevoir dans une bouteille ou matras, qui ait la panse grosse et le goulot fort long et étroit, et lors que la bouteille est pleine d'eau, il la faut laisser reposer et la boucher. Et comme l'essence est la plus légère, elle ne manque pas de monter au dessus de l'eau, et ainsi étant à l'extrémité du goulot de la bouteille, il est aisé de la verser dans une autre. Elle paroit verte dans le commencement, mais lors qu'elle a été un peu gardée, elle est rouge.

Comme il ne se peut en retirant l'essence que l'on n'y mêle de l'eau, il faut pour les séparer mettre l'essence avec l'eau qui s'y trouve mêlée dans une moyenne phiole de verre, et boucher le goulot avec le pouce et la renverser de haut en bas, et comme l'essence est légère, elle remonte en haut, et pour lors vous lâchez un peu le pouce pour laisser sortir l'eau doucement, et l'eau étant sortie vous serrez le pouce pour retenir l'essence qui reste seule.

 

 

Essence de Cédrat ou Bergamote.

 

L'Essence de Cédrat se tire d'un Citron produit par une branche de Citronnier, qui est entrée dans le tronc d'un Poirier de Berga-motte, ainsi le Citron qui en provient tient des deux qualités, et pour en tirer l'essence on coupe de petits morceaux d'écorce de ces Citrons, que l'on presse avec les doigts dans une bouteille ou bombe de verre, où l'on peut seulement entrer la main pour presser le zest comme l'on fait de celuy d'Orange dans une tassée de vin, ainsi par la quantité l'on a de l'essence.

 

 

Essence d'Orange forte, ou de Petit-grain.

 

Vous mettrez une quantité telle que vous voudrez de petites Oranges qui ne soient pas trop mûres dans l'Alambic au refrigératoire avec de l'eau, et vous recevrez la distillation dans un matras ou bouteille de verre à long goulot, et étant reposé, l'essence se trouvera dessus. Il la faudra retirer de dessus l'eau, et la serrer dans des phioles de verre et les bien boucher.

 

 

Essence de Citron.

 

L'Essence de Citron se fait de la même manière que l'essence d'Orange forte ; il faudra seulement couper les Citrons par la moitié, et les mettre dans l'Alambic au refrigeratoire avec de l'eau, et recevoir la distillation comme il est dit cy-devant, et retirer l'essence de même.

Je ne prescris pas la quantité de Citrons ny d'Oranges, il est aisé à juger qu'il faut qu'il y ait de l'eau suffisamment pour les faire bouillir, sans brûler, il faut aussi qu'il y ait du fruit suffisamment pour produire de l'essence.

 

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie - dans Ancien Régime
commenter cet article

commentaires

Aizen 15/05/2011 15:32


A force de lire toutes les recettes que tu collectionnes maintenant, je me dis que tu vas finir par succomber à la cosmetique faite maison! Ce serait super si un de ces quatres tu pouvais vraiment
tester et réaliser une de ces recettes d'antant!! Je traine souvent, sur des sites de cosmeto DIY, et ça titille ma curiosité...on se croirait presque entrain de faire la cuisine! Bisous!! J'adore
lire toutes ces recettes...j'ai bien envie de tester "l'huile d'olive parfumée aux fleurs". ^^


Mélanie 15/05/2011 16:32



Comment tu as deviné ? Oui tu as raison, ça me tente bien, mais il faudra avant réaménager ma salle de bains ...