Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Cameline
  • Le blog de Cameline
  • : Un blog sur les femmes et la féminité, sur leur beauté et leur histoire .... Un blog aux petits soins pour la peau, aux petits soins pour soi.
  • Contact

Rechercher

Retrouvez cameline surHellocoton

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les blogs 2016 qui inspirent les femmes actives
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 20:00

Corset-Thylda-1908-copie-1.jpg

 

Corset-Thylda-2-1908-copie-1.jpg

 

Corset-Mystere-Mme-Guillot-1908.jpg

 

 

Source : Les Modes, décembre 1908 (gallica.bnf.fr Bibliothèque Nationale de France)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Cameline - dans A la Belle Epoque
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 17:38

 

Les-Modes---chapeau-Alphonsine---octobre-1904-copie-1.jpg

 

Toilettes-de-saison---aout-1904---Les-Modes.jpg

 

Toilettes-d-automne---octobre-1904---Les-modes.jpg

 

Arlette-Dorgere---robe-d-apres-midi-Drecoll---aout-1904-.jpg

 

Toilettes-d-automne---aout-1904---Les-Modes.jpg

 

Robe-de-garden-party-Redfern---aout-1904---Les-Modes.jpg

 

Robe-de-garden-party-Rouff---aout-1904---Les-Modes.jpg

 

Robe-du-matin-Martial-et-Armand---mai-1904---les-modes.jpg

 

Helleu-mai-1904-Les-Modes.jpg

 

 

Source : Les Modes, 1904 (gallica.bnf.fr - Bibliothèque Nationale de France)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Cameline - dans A la Belle Epoque
commenter cet article
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 19:51

Gertrude-Kasebier--Portrait-Miss-N-1903.jpgMiss N. (portrait d'Evelyn Nesbit, danseuse de revue), 1903

 

Gertrude Käsebier est une photographe américaine parmi les pionniers de l'art photographique aux Etats-Unis, ouvrant la voie de la photographie professionnelle aux femmes.

"Je recommande sérieusement aux femmes ayant un goût artistique de s'entraîner dans le domaine encore jeune de la photographie moderne. Cela me semble particulièrement adapté pour elles, et celles qui s'y sont déjà aventurées y ont reçu un succès gratifiant et rémunérateur"(1).

Ses clichés sont d'ne grande sensibilité, captant un regard, un geste, un moment teinté d'émotion. Les ombres et lumières, les plis et mouvements des tissus forment un écrin aux visages et aux corps.

 

Gertrude_Elizabeth_Kasebier_1894-par-sa-mere-Gertrude-Kas.jpg

Portrait de sa fille Gertrude Elisabeth, 1894


Mrs.-John-Murray-Anderson-1914.jpg

"Mrs. John Murray Anderson" (Genevieve Lyon Anderson, actrice, épouse du producteur de théâtre) 1914


Rita_de_Acosta_Lydig_byGertrude_Kasebier_1905.jpg

Rita de Acosta Lydig, 1905

 

Rose-O-Neill--ca.1907.jpg

Rose O'Neill (femme de lettres et dessinatrice), 1907

 

Zitkala-Sa-by-Gertrude-Kasebier--1898.jpg

Zitkala-Sa (indienne Sioux, écrivain, éditeur, musicienne, enseignante et activiste politique), 1898

 

Gertrude-Kasebier-Photo-of-Zitkala-Sa.jpg

Zitkala Sa (voir ci-dessus)

 

Back--The-Crystal-Gazer--Kasebier--Gertrude-1910-copie-1.jpg

  Back The Crystal Gazer, 1910

 

Black-and-White---Portrait-of-a-Negro-Woman-Doing-Laundry--.jpg

Black and White, Newport, Rhode Island, 1902

 

Lollipops-1910-by-Gertrude-Kasebier.jpg

Lollipops, 1910

 

Gertrude-Kasebier---Woman-reading--1907.jpg

Woman reading, 1907

 

Gertrude-Kasebier-heritage-of-motherhood-agnes-lee-1904.jpg

"Heritage of Motherhood"1904

 

Gertrude-Kasebier---Silhouette---c.-1915--Gum-Bichromate-P.jpg

"Silhouette" 1915

 

The-Gerson-Sisters-in-Costume-for-the-Crinoline-Ball-1906-2.jpg

The Gerson Sisters in their crinoline ball costume, 1906

 

The-dance-lesson-1905.jpg

The dance lesson, 1905

 

Newport-1902.jpg

Newport, 1902

 

Portrait-of-the-Photographer--manipulated-self-portrait-by-.jpg

Autoportrait, 1899

 

Gertrud-Kasebier.jpg

  Gertrude Käsebier

 

 

Plus d'images ici :

The Metropolitan Museum of Art

Museum Syndicate

 

Sources :

(1) Wikipedia, d'après The photographer et her photographs, par Barbara L.Michaels, 1992

(2) Antique and the Arts Weekly

 (3) Gertrude Käsebier : The complexity of light and shade, par Stephen Petersen et Janis A. Tomlinson, 2013

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans Artistes
commenter cet article
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 07:00

 

Robe-Art-Nouveau-1901-copie-1.jpg

 

Source : Les modes, décembre 1901

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Cameline - dans A la Belle Epoque
commenter cet article
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 16:15

 

Sloo-6.jpg

 

Je vous présente aujourd'hui, et vous conseille vivement, un lieu incontournable du bien-être à Paris.

 

Slöo a été créé il y a un an par Delphine et Géraldine, qui pratiquent le massage depuis une dizaine d'années. Leur rencontre et leur passion commune se sont concrétisées dans cette boutique en plein cœur de Paris, dans le 9eme arrondissement.

 

Sloo-4.jpg

Après un parcours dans le domaine artistique, Delphine Briard, danseuse, et Géraldine Sempol, céramiste, se sont formées au Shiatsu, puis elles ont complété leur expérience par diverses formations : massage ayurvédique, Kunyé tibétain, massage drainant, massage sportif et certaines techniques de thérapie manuelle.

Elles ont toutes deux travaillé en free-lance pendant des années, à domicile, dans les palaces, les spas, ou encore dans l'événementiel (salles de spectacle, défilés),avant de décider d'ouvrir cette boutique pour accueillir au mieux leur clientèle, dans un espace entièrement dédié au bien-être.

 

Sloo-9.jpg

Une fois passée la porte, vous entrez dans une bulle de tranquillité, un espace de calme et de détente.

Toute une gamme de formules sont alors proposées, afin de s'adapter au mieux à vos besoins.

Vos tensions seront dénouées, vos douleurs apaisées, vos soucis mis entre parenthèses, et vous serez enveloppé d'un intense sentiment de relaxation.

 

Sloo-2.jpg

 

Crédit photos : Géraldine Bruneel 

Retrouvez Slöo sur leur site ou sur Facebook

 


A lire aussi Autour du Dressing

 

Sloo-3.jpg


Sloo-carte.jpg

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans J'aime
commenter cet article
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 15:12

James-s-wife--Nancy--in-a-later-version--photograp-copie-1.jpg

 

Ball-gown-1951-Charles-James-MET-3-copie-1.jpg

Charles James et sa femme Nancy en 1955 (photo Cécil Beaton)

 

The Swan. Avec cette robe qu'il crée en 1949, Charles James confère à la femme qui la porte la grâce et l'élégance du cygne. La ligne du dos fait écho au cou de l'oiseau, à la base duquel semblent prendre naissance des ailes repliées.


Swan-1953---Charles-James---MET-1.jpg

 

Swan-1953---Charles-James---MET-2.jpg

 

Swan-1953---Charles-James---MET-3.jpg

The Swan 1953 (The Metropolitan Museum of Art)


black_swan_by_awjay.jpg

(Photo Ajway)

 

La robe, qui existe en deux longueurs, est un des modèles les plus complexes de Charles James. La jupe s'élargit sur deux mètres de diamètre, composée d'une trentaine de superpositions de mousseline et de tulle de soie de plusieurs nuances de couleurs, destinées à être découvertes selon les mouvements.


-Swan--gown-photographed-by-Horst-P-Horst--Vogue-1951-1.jpg

 

evelyn-tripp-in-a-charles-james-evening-dress-photo-by-hors.jpg

Evelyn Tripp - Vogue 1951 (photo Horst)

 

swan_by_jennytangen-d33p7ql.jpg

(photo Jenny Tangen)

 

Swan-1951---Charles-James--Lacma-2.jpg

 

Swan-1951--Charles-James---Lacma-1.jpg

The Swan 1951 (LACMA)

 

gypsy-rose-lee.jpg

Gypsy Rose Lee (March of Dimes annual fashion show, 1955)

 

74081c7c1b9bcbf02971b026265d2200.jpg

 

Swan-1954---Charles-James---Chicago-History-Museum-4.jpg

The Swan 1954, robe de Mrs. Byron Harvey (Chicago History Museum)

Genius-Deconstructed---Chicago-History-Museum-copie-2.pngThe Swan 1954 - Exposition Charles James : Genius Deconstructed  

 

Fashion-walk-of-fame-Charles-James-copie-1.jpg

Détail de la plaque de la Fashion Walk od Fame 2001 - Manhattan

 

Modern-Luxury---Chicago-Museum.jpg

Charles James : Genius Deconstructed (Chicago History Museum)

 

A l'occasion d'une exposition en 2012 au Chicago History Museum (Charles James : Genius Deconstructed), le conservateur Timothy Long présente les études qu'il a menées sur les robes de Charles James. Il les mesure, les décortique, les radiographie. Il s'étonne de l'originalité de ses créations, défiant les règles de la couture. Charles James utilise à la fois des techniques anciennes du XIXe siècle, avec la tournure, ainsi que des innovations qu'il crée lui-même, et qui aujourd'hui encore sont déconcertantes pour les couturiers.

Un scanner de la robe Swan révèle une structure intérieure de métal, à l'intérieur du corsage jusqu'en haut de la jupe, mettant en évidence l'utilisation de techniques proches de celles de la fabrication des chapeaux. On découvre également qu'hormis la soie, elle comporte du satin, du taffetas, ainsi que des tissus inusités dans la Haute couture, tels que la toile, le bougran et le crin de cheval.

Quant aux coloris, l'examen des couches intérieures de la robe étudiée révèle sous la base marron toute une gamme de couleurs : pourpre, fushia, saumon, pêche, jaune, or ...

 

Swan-gown---Scan---Chicago-History-Museum.png

Scan de la robe (exposition Charles James : Genius Deconstructed - Chicago History Museum)

 

Swan-1949---Charles-james---MET-1.jpg

 

Swan-1949---Charles-james---MET-2.jpg

The Swan 1949 (The Metropolitan Museum of Art)

 

Sketch-swan-gown-1955---Charles-James---MET-3.jpg

 

Sketch-Swan-Ball-Gown---Charles-James----1953.jpg

 

Sketch-Swan-and-Balloon-1955---Charles-James---MET.jpg

  Croquis de Charles James (The Metropolitan of Art)

 

340.jpg

 

521.jpg

Charles James

 

 

Sources :

   Harper's Bazaar

   Telegraph

   The Metropolitan Museum of Art

   Encyclopaedia Britannica Blog

   LACMA Los Angeles County Museum of Art

   Kurzawa

   Heavenly Vintage Brides

   Daily News

   Vogue

   Chicago History Museum

   Sheridan Road

   House of Retro


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans Fifties
commenter cet article
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 21:31

La-Boheme---Arly---1921-copie-1.jpg

 

 

Source : La Gazette du bon ton, 1921

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans Les années folles
commenter cet article
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 10:55

Nancy-James-in-Charles-James-Butterfly-Gown--1954--copie-1.jpg

Nancy James en 1954 (photo Cecil Beaton)

 

Charles James fut l'un des plus grands couturiers américains, et pourtant il demeure aujourd'hui trop méconnu. Il sera à l'honneur dans une exposition au Metropolitan Museum of Art de New York, "Charles James : Beyond fashion" (au-delà de la mode), du 8 mai eu 10 août.

 

Charles James conçut cette robe spectaculaire en 1955 pour Austin Hearst, que l'on peut voir dans l'image ci-dessous. Butterfly est une robe inspirée à la fois des robes en vogue dans les années 1880 et de la forme d'un papillon.

Le corps est étroitement enserré dans une gaine de faille de soie en une multitude de plis, comme emmailloté dans une chrysalide, et souligne ainsi ses formes féminines.

La jupe, composée d'une vingtaine de mètres de tulle, rappelle les ailes repliées d'un papillon. Au moindre mouvement, l'immense jupe s'épanouit, le papillon est prêt à déployer ses ailes et à prendre son envol.

 

Austin-Hearst-1956---Butterfly-gown-by-Charles-James.jpg

Austin Hearst en 1956 (Bettman/Corbis)

 

The-butterfly-gown---Charles-James-1955-8.jpg

 

The-butterfly-gown---Charles-James-1955-5-.jpg

 

The-butterfly-gown---Charles-James-1955-2.jpg

 

The-butterfly-gown---Charles-James-1955-3.jpg

(The Metropolitan Museum of Art)

 

1e88b939d9e6b81c380b711faab0fa49-d3ggleb.jpg

(photo mattTidball)

 

The-butterfly-gown---Charles-James-1955-6.jpg

 

The-butterfly-gown---Charles-James-1955-1.jpg

(The Metropolitan Museum of Art)

 

butterfly_by_miirex-d4tr9m9.jpg

(photo Miirex)

 

The-butterfly-gown---Charles-James-1955-7-copie-2.jpg

 

The-butterfly-gown---Charles-James-1955-4.png

(Chicago History Museum/Getty Images)

 

lycaena_tityrus___by_cecilla-d58su3x.jpg

(photo Efeline)

 

Charles-James-in-1952.-Photograph-by-Michael-A.-Vaccaro.jpg

Charles James en 1952 (photo Michael A. Vaccaro)

 

A voir :

The Metropolitan of Art

The Brooklin Museum

The Harper's Bazaar

 

A lire :

« He was the Einstein » par Amanda Fortini

« Charles James : Beyond Fashion » revealed as the Met's 2014 Costume Institute Exhibit par Ellie Krupnick

« The Met's Costume Institute to Highlight Charles James », par Marc Karimzadeh

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans Fifties
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 00:08

Les-longs-gants---Mary-Cassatt.jpg

 

Mary Cassatt était une peintre américaine née en 1844 ayant vécu la plus grande partie de sa vie en France. Rattachée au mouvement impressionniste, elle exposa aux côtés de Degas, Monet, Renoir, Sisley ... On retrouve dans son œuvre les caractéristiques de l'impressionnisme : les effets de couleur et de lumière vibrantes, la liberté dans la peinture, les émotions et sentiments qu'elle exprime au travers des visages et des gestes dans son thème favori : les portraits de femme, ainsi que la mère et l'enfant.

 

Un-coin-de-la-loge-1879---Mary-Cassatt.jpg

 

La-lecon---Mary-Cassatt---1890.png

 

Son style évolua ensuite de manière plus personnelle, et étudie de nouvelles techniques. C'est alors qu'elle découvre l'art japonais qui va l'influencer profondément, comme beaucoup de peintres à l'époque. Au printemps 1890, elle visite la grande exposition des estampes japonaises de ukiyo-e à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris avec son ami Edgar Degas et tombe sous le charme, touchée par la beauté et l'émotion transmises par la justesse du trait.

 

Utamaro.jpg

 

Mary Cassat va alors privilégier l'élégance d'une ligne simple, éliminant les détails superflus. Pour cela, elle fait appel aux différentes techniques de gravure, qu'elle améliore même pour son propre usage.

Elle décide alors de réaliser un ensemble de dix eaux-fortes en couleurs, qu'elle présentera à sa première exposition personnelle à la galerie Durand-Ruel en avril 1891.

Dans cette série, Mary Cassat représente des femmes dans des scènes du quotidien. On y retrouve l'influence de l'esthétique japonaise tant dans la simplicité des lignes que par la composition des œuvres. Ces dix aquatintes sont considérées par certains comme l'accomplissement de son art.

 

La-toilette---Mary-Cassatt---1890-1891-copie-1.jpg

 

La-coiffure---Mary-Cassatt---1890-1891.jpg

 

La-lampe---Mary-Cassatt---1890-1891.jpg

 

La-lettre---Mary-Cassatt---1890-1891.jpg

 

La-retouche---Mary-Cassatt---1890-1891.jpg

 

La-visite-Mary-Cassat-1890-1891.jpg

 

Le-tramway---Mary-Cassatt---1890-1891.jpg

 

Le-bain---Mary-Cassatt---1890-1891.jpg

 

Caresse-maternelle---Mary-Cassatt---1890-1891.jpg

 

Le-baiser---Mary-Cassatt---1890-1891.jpg

 

 

Pour en savoir plus :

 

Mary Cassatt : un peintre des enfants et des mères, par Achille Segard, Paris, P. Ollendorff,‎ 1913

Cassatt, par Nathalia Brodskaya, Parkstone International, 2011

Regards vers Mary Cassatt

Mary Cassatt, peintre impressionniste

Wikipedia Marie Cassatt

 

Plus d'oeuvres de mary Cassatt ici :The Metropolitan Museum of Art

et avec un Thé au Jasmin

 

Edgar Degas - Mary Cassatt - Google Art Project-copie-2

Portrait de Mary Cassatt par Degas

 

Mary_cassatt.jpg

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans Artistes
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 22:26

Chanel-1923.png

"Chez Chanel, la Parisienne de bon goût est dans son élément"

 

"Tout ce qui, à Paris, s'intéresse à l'élégance, passe dans les salons de Chanel, et c'est un plaisir pour les yeux que ces réunions de jeunes femmes dont la toilette est étudiée jusqu'au moindre détail.

"Trois mannequins ondulent au milieu du salon : celui de gauche montre un manteau en lamé rose et argent garni de chinchilla imitation. Au centre est un costume en laine tricotée et kasha beige. La robe à trois volants est en Georgette noir, avec petite cape."

Chanel-1923-2.png

 

"Il n'y a pas seulement une collection Chanel, il y un "style" Chanel, fait de jeunesse, de souplesse et d'allure tant soit peu sportive, et cependant très féminine, qui répond si bien aux besoins de notre époque que les femmes l'ont adopté avec enthousiasme dès son apparition."

 

 

Source : Vogue, avril 1923 (gallica.bnf.fr - Bibliothèque nationale de France)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Mélanie - dans Les années folles
commenter cet article